International › APA

Inauguration d’un complexe minier de la SOREMI au sud Congo

Le chef de l’Etat congolais, Denis Sassou-N’Guesso, a inauguré, mardi, à Mfouati (260 km au sud de Brazzaville) la première usine de transformation des minerais du pays d’une capacité de 20 millions de tonnes, a constaté APA.D’un investissement estimé à plus de 50 milliards de F.CFA, les activités de cette usine seront centrées sur le traitement des poly-métaux comme le zinc, le cuivre et le plomb a indiqué le ministre congolais des mines et de la géologie, Pierre Oba.

« Les prévisions de production attendus pour la première phase sont estimées , à 20 000 tonnes de cathodes de cuivre par an et celles de la phase 3 à 25 000 tonnes de cathodes de zinc et 20 000 tonnes de lingots de plomb par an », a-t-il ajouté .

Déclinant les différentes phases de la mise en œuvre de cette usine dont la partie congolaise ne détient que 10% du capital, le reste étant détenue par la partie chinoise, Pierre Oba a souligné que : « la première phase consacrée à la construction d’une usine de traitement des minerais de cuivre et la construction d’une ligne de haute tension de 108 KVA de 30KM pour alimenter l’usine, a nécessité 16 mois de travaux ».

La deuxième qui a pris fin depuis 2018 a été consacrée à la réalisation des essais métallurgiques de zinc et de plomb à partir du gisement de Yakoubanza, situé à quelques kilomètres du site.


La troisième a concerné la réalisation des usines de traitement et de production. Cette phase est en cours de finition. La dernière phase dépendra, selon Pierre Oba, de la réussite des recherches géologiques et des minerais sulfureux de cuivre.

Cette usine qui emploie 1000 personnes, dont 70% des Congolais est respectueuse des normes environnementales, a souligné le président du conseil d’administration de la Société SOREMEI, Jiangyou Jiang, qui n’a manqué de rappeler que la production de la première cathode de cuivre a eu lieu en octobre 2016, soit trois mois après l’achèvement des travaux de l’usine des poly-métaux de la SOROMI.

L’inauguration de cette première usine de transformation des poly-métaux du Congo a été couplée au lancement de la mise en service des réseaux électriques de Mfouati et de Bonko-Songho dans le cadre du programme de la société d’électricité du Congo visant à électrifier tous les chefs- lieux des départements du pays.



À LA UNE
loading...
Retour en haut