International › APA

Immigration clandestine Les autorités marocaines à la traque des responsables des annonces diffusées sur les réseaux sociaux

Les autorités marocaines sont déterminées à lutter contre les réseaux d’immigration clandestine qui s’activent sur les réseaux sociaux en incitant les jeunes à quitter le pays à bord d’embarcation de fortune moyennant des sommes d’argent à verser au préalable aux passeurs.Dans un communiqué, le ministère marocain de l’Intérieur met en garde contre les annonces pour l’organisation d’opérations d’immigration clandestine publiées sur les réseaux sociaux proposant l’immigration illégale à partir des plages du nord du pays et condamne ceux qui les diffusent.

Le ministère de l’Intérieur souligne ainsi la gravité de la diffusion de tels appels « visant fondamentalement à induire en erreur l’opinion publique » et précise qu’« une enquête sera ouverte par les autorités compétentes pour identifier les responsables (…) et poursuivre toute personne dont la complicité sera avérée ».

L’annonce du ministère intervient dans un contexte marqué par de nombreuses tentatives de migration illégale, de ressortissants marocains ou subsahariens, à destination des côtes espagnoles. Des tentatives qui trouvent un écho tout particulier sur les réseaux sociaux, où de nombreuses vidéos de ces traversées sont massivement partagées.


Pour rappel, le Maroc avait réussi à empêcher plus de 54.000 tentatives d’immigration clandestine en 2018 uniquement, a fait savoir le porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, précisant que les services marocains avait fait la saisie de 1.900 embarcations et démantelé 74 réseaux criminels actifs dans le domaine de la traite des êtres humains et de l’immigration clandestine.

À LA UNE
Retour en haut