International › AFP

Guinée équatoriale: la capitale économique sans eau courante depuis trois semaines

La plus grande ville de Guinée équatoriale Bata, poumon économique de ce pays pétrolier d’Afrique centrale, est privée d’eau courante depuis plus de trois semaines, ont affirmé samedi plusieurs de ses habitants à l’AFP.

« Cela fait déjà trois semaines que nous vivons sans eau courante », a indiqué Teodoro Nguema, résident de Bata, joint au téléphone par l’AFP.

« Nous sommes contraints d’acheter l’eau à ceux qui disposent de citernes pour nos besoins quotidiens », dénonce un autre ses habitants, Hernestina Oyana, également contactée par téléphone.

Le Premier ministre équato-guinéen Francisco Pascual Obama Asue a promis samedi que l’eau courante allait être rétablie dans les jours à venir.

« L’entreprise responsable de l’eau procède aux ajustements techniques, je vous demande d’être patients » a-t-il déclaré à la télévision d’Etat. Il n’a pas précisé la raison de cette coupure.


La ville avait aussi été plongée dans le noir quelque jours après le début de la coupure d’eau. Mais l’électricité avait été rétablie deux jours après.

Les 800.000 habitants de la capitale économique, située sur la partie continentale du pays, font régulièrement face à des coupures d’électricité.

Grâce à son pétrole, la Guinée équatoriale est devenue un des pays les plus riches du continent africain, mais une grande partie de sa population vit encore dans la pauvreté. Les ONG dénoncent régulièrement le manque de redistribution des richesses et la corruption qui s’y pratique.

En août, le président Teodoro Obiang Nguema, 77 ans, a célébré ses quarante ans à la tête de l’Etat.



À LA UNE
loading...
Retour en haut