International › APA

Grève de 24h des avocats tchadiens

Les avocats tchadiens observent ce lundi une grève de 24 heures pour protester contre l’agression d’un de leurs confrères par des éléments de la gendarmerie.L’incident s’est produit le 22 mai dernier à Doba, chef-lieu de la région du Logone Oriental, lorsque maître Doumra Manasse, après obtenu l’acquittement de trois clients, les avait pris à bord de son véhicule pour rentrer avec eux. Les clients de l’avocat qui sont dés éleveurs avaient été arrêtés depuis presqu’une année sous les accusations de coupeurs de route et de complicité d’association de malfaiteurs.

Au terme du procès, ils avaient été relaxés pour insuffisance de preuves, un verdict conforté par le fait que les témoins à charge ne s’étaient pas présentés.  

En cours de route, les gendarmes sans doute mécontents du verdict attaquent le véhicule de l’avocat à coups de feu, arrêtent à nouveau les trois personnes qui viennent d’être libérées par le parquet et les enferment à la Légion de gendarmerie de Doba.


Accusant le gouverneur de la région du Logone occidental d’être derrière ce coup de force, les  avocats demandent au président de la République de démettre l’autorité administrative de ses fonctions et de le mettre à la disposition de la justice, de même que le commandant de Légion adjoint.

Disant attendre une réaction du gouvernement d’ici 72 heures, les avocats ont averti que passé le délai ils prendraient leurs responsabilités.



À LA UNE
loading...
Retour en haut