International › APA

Football : le Sénégal neutralise le Brésil (1-1)

L’équipe nationale du Sénégal a brillamment tenu en échec celle du Brésil sur le score d’un but partout dans le cadre d’un match amical disputé ce jeudi à Singapour.Cette rencontre inédite, opposant le vainqueur de la dernière Copa America au vice-champion d’Afrique, démarre par un round d’observation. Profitant de l’apathie de la défense sénégalaise, le Brésil ouvre rapidement le score par l’intermédiaire de Roberto Firmino (9ème mn).

Gabriel Jesus, après s’être facilement débarrassé de son vis-à-vis Racine Coly, lance idéalement le sociétaire de Liverpool (Premier League anglaise) qui, d’une superbe pichenette, trompe la vigilance d’Alfred Gomis (1-0, 9ème mn).

La Seleção pose d’énormes soucis aux poulains d’Aliou Cissé en jouant notamment dans le dos de la défense centrale. Malgré quelques sueurs froides, le Sénégal résiste aux assauts adverses. Mieux, les Lions sortent leurs crocs pour calmer l’ardeur des coéquipiers de Neymar Jr.

Ainsi, Idrissa Gana Guèye décoche une frappe à l’entrée de la surface de réparation, mais le cadre se dérobe (19ème mn). Le milieu de terrain du Paris Saint-Germain (Ligue 1 française) est imité par Sadio Mané dont le tir puissant est difficilement repoussé par le portier Ederson (26ème mn).

Effectuant son retour dans la tanière, l’avant-centre Famara Diédhiou chauffe à son tour les gants du dernier rempart de Manchester City (Premier League anglaise) peu de temps avant la pause.

Le Sénégal se montre de plus en plus dangereux. Et sur une action dont il a le secret, Sadio Mané mystifie, grâce à sa pointe de vitesse et sa finesse technique, les défenseurs Marquinhos et Dani Alves. Fauché dans la surface de vérité, le maître à jouer des Lions obtient logiquement un pénalty que transforme sans trembler Famara Diédhiou (1-1, 45ème mn).


Ce pion sanctionne l’excellente première période des Lions. Ces derniers, contre toute attente, maîtrisent la partie avec 52 % de possession de balle. Mais la joie du Sénégal a failli être de courte durée si Neymar Jr avait remporté son duel face à Alfred Gomis dans le temps additionnel (47ème mn).

Au retour des vestiaires, Gabriel Jesus rate une occasion franche de donner l’avantage à son équipe. A la réception d’une passe en profondeur, le Citizen ne cadre pas sa tentative à cause de la sortie express du portier sénégalais (53ème mn).

Entre la 66ème et 79ème minute, le sélectionneur national Aliou Cissé procède à trois changements avec les entrées de Sidy Sarr (milieu), d’Habib Diallo (attaque) et de Pape Alioune Ndiaye (milieu) à la place respectivement de Cheikhou Kouyaté, de Famara Diédhiou et d’Idrissa Gana Guèye.

Dans la foulée, Sadio Mané, manifestement en forme, récupère le cuir à l’entrée de la surface. Sa soudaine frappe enroulée du pied droit finit sa course sur le poteau. Ederson est sauvé par son montant, mais sur un tir supersonique de Sidy Sarr, servi en retrait par Ismaïla Sarr, le Brésilien se déploie pour enrayer le danger (85ème mn).

Au final, les deux formations se quittent dos à dos. Une magnifique performance du Sénégal contre la troisième nation mondiale, selon le dernier classement de la Fédération internationale de football association (Fifa). Le Brésil affrontera, dimanche prochain, le Nigeria en match amical à Singapour.



À LA UNE
loading...
Retour en haut