International › APA

Foot et session plénière du parlement au menu de la presse électronique togolaise

Pas d'image

Les portails d’information togolais visités par APA ce mardi s’intéressent à l’actualité footballistique et à la première session plénière de la nouvelle Assemblée nationale qui s’ouvre ce 2 avril.« Adebayor fait définitivement ses adieux à la sélection togolaise », titre Togobrakingnews avant de souligner que le capitaine des éperviers avait déclaré à la veille de la 6è journée des éliminatoires pour la CAN Egypte 2019 qu’il se préparait à jouer son dernier match contre le Bénin.

Lundi, il a joint l’acte à la parole et ainsi l’attaquant d’Istanbul Basaksehir quitte le nid des éperviers et entend transmettre le flambeau à la nouvelle génération, informe le site d’informations qui cite une déclaration de l’intéressé.

Après l’élimination du Togo contre le Benin, Icilomé informe que Brigitte Adjamagbo Johnson, la coordinatrice de la coalition de l’opposition « souhaite le départ immédiat de Claude Le Roy », le sélectionneur des Eperviers en poste depuis 2016 et qui n’a pas réussi sa mission de qualifier l’équipe nationale pour la CAN 2019.

L’ancienne candidate à l’élection présidentielle de 2010 « estime que ce qui se passe dans le football togolais est tout simplement scandaleux », ajoute le site. « On se demande pourquoi cette personne ressource est toujours là (alors qu’elle) ne donne aucun résultat depuis des années » s’interroge Brigitte Adjamagbo-Johnson, citée par Icilomé.

Pour sa part, Republicoftogo s’intéresse à la politique et titre : « les grands enjeux de la session plénière ».

En effet, indique le confrère, « l’Assemblée nationale met les petits plats dans les grands pour accueillir mardi de nombreux invités étrangers à l’occasion de l’ouverture solennelle de la session parlementaire ; la première depuis les élections de décembre dernier ».


« La nouvelle Assemblée, largement renouvelée, devra rapidement rentrer dans le vif du sujet avec l’examen des réformes institutionnelles et constitutionnelles. L’essentiel du projet porte sur une limitation du nombre de mandats présidentiels (deux de 5 ans chacun) et l’introduction du scrutin uninominal majoritaire à deux tours », analyse le confrère.

Abordant également le sujet des réformes, Togobreakingnews fait part des états d’âme du député Abass Kaboua, président du Mouvement des Républicains Centristes (MRC), qui « accuse les autres députés et menace ».

D’après le site, « Abass Kaboua n’est pas du tout fier de la manière dont les choses se déroulent actuellement à l’assemblée nationale togolaise. Pour l’exprimer, le député du Mouvement des Républicains Centristes (MRC) a boycotté la dernière séance de la session extraordinaire qui a eu lieu vendredi. Une absence qu’il entend répéter à chaque fois que ses attentes ne seront pas comblées ».

Ce qui irrite Abass Kaboua, selon Togobreakingnews, c’est bien le temps que prend la réalisation des réformes. Le leader du MRC est offusqué de constater que sa proposition selon laquelle, il faut sacrifier les trois mois de congé qui intervient après la session de droit pour vider la question des réformes n’a pas été du goût de ses collègues.

« Sans les réformes, je vous jure, je ne vais plus faire plus de trois mois dans cet hémicycle. Avant l’Assemblée, j’étais moi-même et après l’Assemblée, je serai toujours moi-même », a-t-il notamment promis.


À LA UNE
Retour en haut