International › APA

Développement, eau et éducation au menu des quotidiens marocains

Les quotidiens parus ce mercredi se focalisent sur l’action de la Commission chargée du nouveau modèle de développement, la problématique de l’eau et le Salon des universités espagnoles au Maroc.+L’Economiste+  estime que l’opinion publique semble de plus en plus déçue des messages envoyés par la Commission du nouveau modèle, expliquant que ce n’est pas la qualité et la compétence des membres qui sont en jeu. Seulement la méthode.

Pour le quotidien, le nombre de débats spontanés montraient et montrent que les gens veulent s’approprier les perspectives du « nouveau modèle ». Leur donner l’impression qu’ils doivent rester en dehors n’est pas du meilleur effet.

Il n’est pas question de faire de la Commission un parlement géant, estime-t-il, ajoutant que « si les partis politiques fonctionnaient bien, il y a longtemps qu’ils l’auraient fabriqué, ce nouveau modèle ».

Abordant la problématique de l’eau, +Aujourd’hui Le Maroc+ prévient que le Royaume est à présent acculé à anticiper de nouveau la réalité hydrique, à travers des solutions et des projets pour éviter la grande soif planétaire qui se profile à l’horizon.

Sous le titre « La bataille du XXlème siècle », la publication fait remarquer l’une des batailles majeures des décennies à venir à l’échelle mondiale sera incontestablement celle de l’eau.


L’eau sera l’enjeu majeur du globe et les pays qui disposeront le plus de cette ressource auront un avantage de taille sur la carte et un rôle de premier rang, souligne-t-il, notant que le Maroc a la chance d’être parmi les pays qui ont une exposition maritime des plus importantes avec ses quelque 3.500 kilomètres de littoral et donc d’avoir accès à un gigantesque réservoir d’eau.

+Le Matin+ rapporte que le Salon des universités espagnoles au Maroc revient pour une 4e édition qui se tiendra du 03 au 08 février prochain dans quatre villes du Royaume

Organisée à l’initiative du service espagnol pour l’internationalisation de l’éducation et le département de l’éducation de l’Ambassade d’Espagne au Maroc, en collaboration avec l’université Cadi Ayyad, l’Institut espagnol Juan Ramon Jiménez, le Lycée espagnol Nuestra Señora del Pilar, l’Institut Cervantès et Orientation Carrefour, cette édition vise à promouvoir l’internationalisation du système universitaire espagnol pour offrir aux étudiants marocains un large éventail d’options pour l’enseignement supérieur, à encourager la mobilité entre l’Espagne et le Maroc et à offrir aux étudiants marocains l’opportunité d’accéder à l’université espagnole dans le but de jouer un rôle actif dans le développement futur des relations économiques et sociales entre l’Espagne et le Maroc, écrit le journal.



À LA UNE
loading...
Retour en haut