International › APA

Covid-19 : plus de 3 milliards € de l’UE pour soutenir les plans de riposte en Afrique

Pas d'image

L’Union européenne va débloquer une enveloppe de 3.25 milliards d’euros (plus de 1960 milliards de FCFA) pour soutenir les plans de riposte nationaux contre le coronavirus en Afrique, a déclaré, mardi, à Dakar, l’Ambassadrice de l’UE au Sénégal, Irène Mingasson.Pour mettre en place une réponse aussi conséquente, l’UE, « en fin d’exercice budgétaire », a regardé dans la palette des programmes de coopération, des stratégies en place et des outils de financement comme le Fonds européen de développement pour ré-prioriser et accélérer ses activités pour pouvoir répondre aux urgences de l’heure, a expliqué Mme Mingasson.

S’exprimant lors d’une visioconférence de presse co-animée avec le ministre sénégalais de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Amadou Hott, la diplomate a indiqué que cet appui, sous forme de don, n’a pas eu « de grille de répartition par pays et qu’il est le fruit de discussions qui ont eu lieu à l’intérieur de chaque Etat ».

Chaque montant pris individuellement étant « le reflet de la priorité que le pays bénéficiaire a pour l’Union européenne dans le cadre du partenariat avec l’Afrique en général, mais aussi de la flexibilité qui caractérise notre relation et notre partenariat ».  

Le Sénégal, pays hôte de Mme Irène Mingasson, a ainsi bénéficié de 150 millions d’euros (près de 100 milliards de francs CFA), un montant « parmi les plus élevés si on le compare aux autres accordés à certains pays de la région ».

Les 85 milliards CFA de ce don non remboursable sont un appui budgétaire qui permettra au gouvernement de financer son plan de résilience dans le cadre de la Force-Covid-19, a indiqué le ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération.

Selon ce dernier, le 15 milliards CFA restant seront réorientés dans des projets de développement en cours.


Par ailleurs, le portefeuille de projets de coopération au développement de l’UE au Sénégal est maintenu. « Car la pandémie n’a pas effacé les besoins d’hier : nous sommes prêts à mobiliser au moins €20 millions pour réorienter nos activités pour qu’elles répondent aux urgences de l’heure et pour les accélérer », a assuré l’Ambassadrice de l’UE à Dakar.

Ce sera notamment le cas dans les secteurs de la sécurité alimentaire et de la nutrition, de l’entreprenariat, de la défense des migrants, de l’appui aux forces de sécurité de l’Etat dans leur tâche de maintien de l’ordre et du couvre-feu, de l’eau et assainissement.

L’institution européenne maintiendra également sa coopération avec la société civile et les organisations de la jeunesse « qui ont beaucoup d’idées pour nous inspirer, pour mobiliser des milliers de jeunes à l’action, à la responsabilité, à la transparence », a détaillé Mme Mingasson.

Elle a en outre rappelé que cette maladie touche tout le monde et partout. « Nous ne pouvons protéger la santé des uns sans protéger celle des autres et ne vaincrons ce virus que si nous menons la bataille ensemble, et si nous la gagnons à l’échelle mondiale », a-t-elle soutenu. 

 « La solidarité est donc au cœur de notre combat. Pour surmonter l’urgence sanitaire et ses conséquences tant au niveau économique que social, notre soutien doit être rapide, flexible et nous devons être à l’écoute des besoins et des attentes », a martelé Mme Mingasson.


Bon plan
Publié le 02.06.2020

Lac Télé

Le lac Télé est un lac du bassin du fleuve Congo, situé dans le Nord-Est de la République du Congo. L’origine du lac est probablement…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut