International › APA

Covid-19: l’Etat ivoirien crée deux instances d’appui au plan de soutien économique

Le Comité de concertation Etat-Secteur privé de Côte d’Ivoire (CCESP) annonce avoir mis en place deux instances d’appui au plan de soutien économique de l’Etat ivoirien dans le cadre de l’accompagnement au secteur privé, face à la pandémie du Covid-19.Pour atténuer les effets néfastes du Covid-19 sur l’économie, le gouvernement ivoirien a annoncé un plan de riposte économique visant à soutenir le secteur privé et celui de l’informel. Pour sa réalisation effective, le CCESP a créé, le 17 avril 2020, deux instances pour gérer les flux d’information.

Le Comité de concertation Etat-Secteur privé de Côte d’Ivoire (CCESP) a mis en place notamment une Cellule technique d’information et d’écoute (CTIE) et un Comité paritaire technique pour coordonner les actions de l’Etat et du secteur du privé.

Ce Comité Paritaire Etat/Secteur Privé pour la gestion de cette pandémie, est placé sous l’autorité du ministre de l’Economie et des finances, par ailleurs, président du Comité technique de concertation Etat-Secteur. Et ce, pour un meilleur contrôle des appuis financiers du gouvernement.

Le Comité Paritaire Technique/Covid-19 a pour mission principale d’examiner toutes les questions sectorielles et ponctuelles de la crise en vue de proposer des mesures au gouvernement ivoirien suivant l’état d’avancement et la maîtrise de la pandémie.

De façon spécifique, il a pour but de s’assurer de la bonne coordination de l’action gouvernementale dans le cadre de l’accompagnement du Secteur Privé durant cette période de crise, identifier les difficultés liées à la mise en œuvre des mesures et proposer des mesures correctives.

Il a également la charge de recenser les préoccupations du secteur privé en lien direct avec la pandémie, d’analyser l’impact de la crise sanitaire sur le tissu productif, notamment sur les revenus et l’emploi et proposer aussi des mesures complémentaires au gouvernement après analyse des recommandations du secteur Privé en fonction de l’évolution de la situation.

Dans l’optique de rendre plus efficient le travail dudit Comité, le CCESP à travers son secrétaire exécutif Me Mariam Fadiga Fofana, a organisé le jeudi 16 avril 2020, une réunion de cadrage avec les points focaux du secteur privé et de l’administration publique, pour valider les missions et le fonctionnement de la Cellule technique d’information et d’écoute.

Cette cellule qui fonctionnera en continu, est chargée de recevoir et d’enregistrer toutes les saisines et demandes d’informations des opérateurs économiques, tout en veillant à la fluidité et la célérité dans le traitement de celles-ci.

Le modèle adopté pour cette cellule est celui d’un guichet unique virtuel avec un seul point de contact par numéro vert ou par mail à travers un site dédié en vue de mieux assurer la centralisation et la gestion des bases de données. Une équipe dédiée du CCESP sera constituée à l’effet d’assurer cette fonction qui consistera en outre à identifier et à transmettre aux points focaux les requêtes et à assurer le suivi du traitement.


Cette cellule de veille devra procéder en amont à la centralisation de toutes les informations jugées pertinentes et nécessaires au déroulement harmonieux de l’activité économique dans le contexte actuel de crise.

Elle a aussi pour mission d’une part,  de relever les difficultés relatives à la mise en œuvre effective des mesures de soutien économique, annoncées par le gouvernement et d’autre part, de fournir aux autorités les informations relatives à la dynamique de prise en charge des préoccupations et attentes des opérateurs économiques. 

Les rapports journaliers et surtout les questions qui requièrent l’avis des techniciens seront ainsi traités lors des travaux permanents du Comité paritaire technique qui seront appuyés par des rencontres physiques hebdomadaires, indique une note du CCESP.   

Une délégation du secteur public, composée de représentants de différents ministères dont celui du Budget, des PME, du Commerce et de l’Industrie était conduite par le directeur de Cabinet adjoint du ministre de l’Economie et des finances qui a d’ailleurs présidé la réunion de cadrage des activités.

La Côte d’Ivoire à l’instar des autres pays du monde connait une crise sanitaire sans précédent avec plus de 800 cas confirmés au Covid-19. Pour prévenir l’impact de la pandémie sur l’économie du pays, l’Etat ivoirien a mis en place un plan de riposte d’un montant global de 1 700 milliards Fcfa.

En outre, un plan de soutien économique, social et humanitaire a été adopté par le gouvernement. Dans l’optique d’une mise en œuvre inclusive de ce plan de riposte sanitaire et économique, le Comité CCESP a procédé à la mise en place du Comité Paritaire Technique pour la gestion de la crise du Covid-19. 

Le secteur privé, dans son ensemble, a manifesté un intérêt pour cette plateforme à travers la présence effective de membres de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI, patronat), de la Chambre de commerce et d’industrie, de la faîtière des PME, ainsi que plusieurs autres du secteur des transports, de l’agriculture, du BTP et de l’industrie touristique. 


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 02.06.2020

Lac Télé

Le lac Télé est un lac du bassin du fleuve Congo, situé dans le Nord-Est de la République du Congo. L’origine du lac est probablement…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut