International › APA

Côte d’Ivoire/Santé: 800 milliards FCFA d’investissements prévus sur la période 2019-2021

Pas d'image

Plus de 800 milliards FCFA d’investissements sont prévus dans le secteur de la santé en Côte d’Ivoire sur la période 2019-2021, a annoncé mercredi à Abidjan Eugène Aka Aouélé, le ministre ivoirien de la santé et de l’hygiène publique.«Au plan des infrastructures et équipements, au plan également de la promotion des ressources humaines, le recrutement de 3039 nouveaux agents de santé, au plan du financement, plus de 800 milliards FCFA d’investissements sont définis pour les trois années, 2019, 2020 et 2021 afin de réhabiliter et de construire de nouveaux établissements sanitaires», a indiqué M. Aka parlant du programme d’actions du gouvernement ivoirien en faveur de son département ministériel.

Il s’exprimait dans une allocution d’ouverture officielle de la journée mondiale de la santé 2019 sur le thème de la couverture maladie universelle. « Notre mission sera de mettre à la disposition de la couverture maladie universelle (CMU), des infrastructures adéquats, un plateau technique aux normes, des prestataires de soins en nombre suffisant.

Poursuivant, le ministre de la santé a assuré qu’à partir du 1er octobre prochain, les populations vivant en Côte d’Ivoire, pourront avoir un « dispositif fonctionnel» pour répondre à leurs attentes en matière de Couverture maladie universelle. Malgré tous ces efforts, deux défis majeurs restent  à relever, a-t-il fait savoir citant au nombre de ceux-ci,  la prise en compte effective de la promotion de la santé pour tous et l’augmentation de l’accessibilité des populations aux centres de santé.

Avant lui, Dr Jean-Marie Yaméogo, le représentant résident de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en Côte d’Ivoire a soutenu que la santé est un droit pour tous. « Personne ne devrait avoir à choisir entre une bonne santé et les autres nécessités de la vie», a dit Dr Yaméogo, estimant que « la couverture sanitaire universelle n’est pas une option. Elle s’impose à tous les gouvernements ».


Le budget d’investissement dans la santé en Côte d’Ivoire sur la période 2020-2024 est estimé à 1658 milliards FCFA. La Couverture maladie universelle (CMU) qui se veut une assurance sociale,  a été instituée par les autorités ivoiriennes et prend en compte le secteur formel et informel dans le pays.

Les prestations de cette assurance démarreront le 1er octobre prochain et les soins de la CMU se feront dans les centres de santé conventionnés. L’assuré paie un ticket modérateur de 30% et l’assurance le reste à hauteur de 70%.  Quant à la cotisation, elle s’élève à 1000 FCFA par mois et par individu.


À LA UNE
Retour en haut