International › APA

Coronavirus et justice font la Une des quotidiens sénégalais

Pas d'image

Les quotidiens sénégalais parvenus à APA ce mercredi traitent de la riposte économique contre les effets du coronavirus et le souhait des magistrats d’instituer un fonds d’équipement et de motivation.« L’UE promet 100 milliards de FCFA au  Sénégal », titre le quotidien national Le Soleil avant de préciser que  ce financement, « sous forme de don (vise à) aider le Sénégal à faire  face à la pandémie de coronavirus ».

Sur  les 1 000 milliards devant alimenter le Programme de résilience  économique et sociale du Sénégal (Force-Covid-19), « environ 325  milliards de francs CFA (ont été) collectés », annonce le journal  EnQuête.

Mais pour L’AS quotidien «  Macky tient (déjà) son trésor de guerre ». En effet, souligne le  journal, « En un temps record, le gouvernement a réussi à boucler le  financement du Fonds de riposte contre le Covid-19 ».

«  (…) Grâce à la gymnastique des Finances, plusieurs sources de  financement ont contribué à la mobilisation de ces ressources pour la  mise en œuvre du Programme de résilience économique et sociale (PRES).  Il s’agit de l’appui financier des partenaires, la contribution  volontaire des Sénégalais à hauteur de 17,331 milliards et la  réorganisation du budget pour collecter les 399 milliards », détaille le  journal.

Cependant, lors d’une  conférence de presse tenue hier, le ministre sénégalais de l’Economie,  du Plan et de la Coopération, Amadou Hott, a indiqué que la somme reçue  des partenaires techniques et financiers du Sénégal, du secteur privé,  des acteurs économiques et des bonnes volontés pour le financement du  Fonds de riposte contre les effets du Covid-19 (Force-Covid-19) est,  pour le moment, environ 325 milliards de francs CFA sur les 1 000  milliards.

Sous le titre « Risque de  +corona-famine+ dans le monde rural », Vox Populi alerte sur la détresse  des paysans et éleveurs sans activités génératrices de revenus et «  laissés à leur sort ».

« La fermeture  des marchés hebdomadaires et la suspension de la transhumance rendent  la vie impossible aux ruraux », soutient le journal avant de donner la  parole à l’éleveur Bassirou Ba qui déclare : « Nous sommes toujours les  derniers à être pris en compte dans ce pays. (Alors qu’) en cette  période de pandémie, nous souffrons le martyre ».


Abordant  la question de la lutte contre la propagation des cas communautaire, le  journal EnQuête soutient que « Des spécialistes préconisent un  dépistage large dans les zones épicentres de la pandémie ».

Dans  les colonnes du quotidien, « Dr Alioune Blondin Diop préconise un  dépistage +larga manus+ (500 à 1 000 tests par jour), dans les localités  où l’on dénombre 3 ou 4 cas communautaires ».

Mais  pour le Dr Mamadou Dieng interrogé par le même journal, « Avec les  tests rapides, il y a beaucoup de faux positifs et de faux négatifs ».

L’Observateur,  pour sa part, raconte « L’enfer du confinement à (l’hôtel) Ngor Diarama  » et donne la parole à Adjiboye Lô, sœur du cas positif de Gueule Tapée  (Dakar) qui déclare : « Vous pouvez crever ici la nuit, personne ne  viendra vous secourir ».

Sur un tout  autre sujet, Le Quotidien revient sur la volonté des juges de remettre  sur pied le fonds d’équipement et de motivation de la justice et arbore  ce titre : « Le fonds commun déterré par les magistrats ».

«  Comme l’ancien, (abrogé par Macky Sall dès son élection en 2012), il  sera alimenté par les amendes », souligne Le Quotidien qui pense que «  Les magistrats veulent (juste) une justice pour leur poche ».


L’Info en continu
Bon plan
Publié le 02.06.2020

Lac Télé

Le lac Télé est un lac du bassin du fleuve Congo, situé dans le Nord-Est de la République du Congo. L’origine du lac est probablement…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut