International › APA

Conférence épiscopale et économie au menu de la presse béninoise

Pas d'image

Les quotidiens béninois parcourus lundi par APA reviennent principalement sur le communiqué rendu public par la conférence épiscopale sur la situation sociopolitique et la création de 22.000 entreprises en 2018.« Précampagne électorale précoce, liberté d’expression, souffrance des populations : le clergé catholique s’inquiète et exhorte », titre l’Evènement Précis, revenant sur la deuxième session plénière ordinaire de la Conférence épiscopale du Bénin, tenue du 16 au 18 Janvier 2019, consacrée en grande partie à la situation sociopolitique du pays.

Le climat délétère qui règne et les mesures sociales contenues dans le budget 2019 de l’Etat font partie des sujets abordés dans le communiqué final, rapporte le quotidien.

La Presse du Jour revient sur « L’appel des évêques du Bénin » et signale que la Conférence épiscopale prône des élections libres et apaisées. Elle voudrait aussi, selon le journal, que les législatives de 2019 soient le signe de la maturité du modèle démocratique du Bénin à travers l’expression libre de la pluralité des opinions et des projets de société.

La Priorité indique pour sa part que « les évêques constatent et recommandent » aux acteurs politiques de s’abstenir de toute forme de corruption pour que chaque citoyen puisse réellement et librement voter selon sa conscience.

Fraternité se penche sur les mesures sociales de la loi de finances 2019 et précise : « Les Evêques en phase avec Talon ». Le journal ajoute que la Conférence épiscopale a salué les mesures sociales et a encouragé instamment le gouvernement à leur mise en œuvre effective.


En revanche, Matin Libre note que « Le clergé constate un climat de peur » là où La Nation souligne « les mots d’apaisement de la Conférence épiscopale » et conclut qu’il y a une lueur d’espoir.

Sur le plan des investissements au Bénin, La Nation renseigne que « 22.000 entreprises (sont) créées en 2018 ». Citant Laurent Gangbes, directeur de l’Agence de promotion des Investissements et des Exportations (Apiex), le journal ajoute que la création des 22.000 entreprises est le fruit des efforts du gouvernement qui a simplifié les procédures de leur création.

« Des conditions souples sont offertes aux jeunes et entrepreneurs pour la création d’entreprises au Bénin », se réjouit La Presse du Jour.

Pour sa part, Le Progrès note à ce niveau une croissance de 12 à 15% annuellement depuis 2016.


À LA UNE
Retour en haut