International › APA

Cinq milliards f cfa du Fonds d’adaptation au changement climatique pour le Congo

Le projet « Renforcement des capacités d’adaptation aux changements climatiques des communautés vulnérables vivant dans le bassin du fleuve Congo » a reçu, le 11 octobre 2019, cinq milliards f cfa du Fonds d’adaptation au changement climatique en vue d’accompagner les populations vulnérables du Congo, a appris APA samedi d’une source médiatique.L’annonce est fait dans par le quotidien national Les dépêches de Brazzaville dans sa parution du jour, citant la ministre du Tourisme et de l’Environnement, Arlette Soudan-Nonault et le représentant du Programme alimentaire mondial, (Pam), Jean-Martin Bauer.

Ce projet soutiendra l’accompagnement de la population autochtone et des petits exploitants agricoles pour faire face aux changements climatiques dans les départements de la Bouenza, la Likouala et la Sangha. Il s’exécutera dans la période allant de 2020 à 2024. Environ cent soixante-dix-neuf mille personnes basées dans cent vingt-quatre villages en bénéficieront.

Selon les experts du climat, il est probable que le réchauffement au Congo vers la fin du 21ème siècle soit de l’ordre de +1,5-3 degré Celsius pour les scénarii optimistes et de +3,5-6 degrés Celsius pour les scénarii pessimistes.

Au regard de ces indices inquiétants, le projet vise à améliorer les conditions d’adaptation, la sécurité alimentaire et la résilience aux changements climatiques des communautés vulnérables.


«C’est une grande satisfaction de constater que ce long processus a enfin abouti à l’obtention de ce financement pour soulager et accompagner les populations plus vulnérables », s’est réjouie la ministre Arlette Soudan-Nonault.

Le Congo est le45ème pays au monde le plus vulnérable et le 19ème le moins prêt en termes de préparation à l’urgence d’adaptation aux changements climatiques.



À LA UNE
loading...
Retour en haut