International › APA

Burkina: le président Kaboré exprime sa compassion après la mort de cinq soldats

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a exprimé, vendredi, sa compassion aux familles des cinq militaires tués hier soir dans une embuscade tendue par des terroristes à Toéni (nord-ouest).Selon le service de communication de la présidence du Faso, le président Kaboré a également «souhaité un prompt rétablissement aux blessés».

Le chef d’Etat évoquait l’attaque terroriste qui a coûté la vie à cinq militaires burkinabè et blessé deux autres, à Toéni, dans la province du Sourou (nord-ouest), à plus de 200 km de Ouagadougou.

Le Burkina Faso fait face, depuis plus de trois ans, à des attaques terroristes récurrentes, faisant des victimes aussi bien du côté des Forces de défense et de sécurité (FDS) que des civils.


L’une des attaques les plus sanglantes est celle enregistrée le 19 août dernier à Koutougou (Sahel), où l’armée nationale a perdu 24 soldats, mais est parvenue à «neutraliser» 40 terroristes.



À LA UNE
loading...
Retour en haut