International › APA

Bénin : les évêques pour des législatives transparentes et pacifiques

Pas d'image

La Conférence épiscopale du Bénin a, au terme de sa 2e session plénière au titre de l’année pastorale 2018-2019, appelé la classe politique du pays à veiller à ce que les élections législatives du 28 avril prochain se déroulent dans « la transparence, la paix et la concorde ».Ces élections doivent être «une fois de plus, le signe de la maturité de notre modèle démocratique à travers l’expression libre de la pluralité des opinions et des projets de société », souligne la Conférence épiscopale, dans une déclaration publiée à l’issue de ses assises tenues du mercredi 16 janvier au vendredi 18 janvier 2019.  

Appelant au respect des textes de la République, la conférence épiscopale, présidée par Monseigneur Victor Agbanou, souhaite « que tous les acteurs politiques s’abstiennent de toute forme de corruption pour que chaque citoyen puisse réellement et librement voter selon sa conscience», ajoute la déclaration.

Les Evêques du Bénin qui disent avoir noté dans le pays « un climat de peur susceptible de paralyser bon nombre de Béninois et d’hypothéquer au passage la liberté d’expression », appellent la Commission électorale nationale autonome (Cena) et toutes les institutions impliquées dans l’organisation des prochaines élections à remplir loyalement leur mission.


Cette mission, souligne la déclaration, doit s’effectuer « dans la crainte de Dieu pour que les résultats soient conformes à la vérité des urnes et ne fassent l’objet d’aucun soupçon préjudiciable à la paix sociale ».



À LA UNE
loading...
Retour en haut