International › APA

Bendjo, Soumahoro et Larry Cheick se partagent la Une des journaux ivoiriens

Pas d'image

L’ancien maire du Plateau et cadre du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, ex-allié à la coalition au pouvoir), Noël Akossi Bendjo et Amadou Soumahoro, élu président de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie sous fond de boycott des députés ivoiriens de l’opposition ainsi que le décès de l’artiste chanteur reggae Seydou Diabaté alias Larry Cheick font la Une des journaux quotidiens parus, samedi, sur l’ensemble du territoire national.Condamné à 20 ans de prison, un mandat d’arrêt international lancé contre Bendjo, titre en manchette Le Patriote, quand Soir Info croit savoir ce qui se prépare contre les biens de l’ancien maire du Plateau.

 Ce qui fait dire à Le Temps que « la traque » des partisans de Bédié s’accentue avec l’appui du « procureur qui tente de justifier l’injustifiable ». 

Après l’avoir fait condamner à 20 ans, Ouattara lance un mandat d’arrêt contre Bendjo, reprend ce journal à côté de Le Nouveau Réveil qui interroge, « à qui donc le pouvoir veut-il faire peur en lançant ce mandat international contre Bendjo ? ».

La presse ivoirienne s’intéresse également à la réunion de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) qui se tient à Abidjan.  « 45è session de l’APF à Abidjan : Amadou Soumahoro élu à l’unanimité », informe à ce propos Le Patriote, là où Le Temps parle de «malaise » autour de cette réunion d’Abidjan où 95 députés de l’opposition ivoirienne s’apprêtent à lancer une action de boycott contre les travaux prévus ce lundi.


En attendant cela, d’importantes dispositions sécuritaires ont été prises avec un Guillaume Soro « complètement bouclé », fait remarquer de son côté Soir Info.

En page nécrologie, les tabloïds ivoiriens annoncent le décès de l’artiste reggae man Larry Cheick. Le Showbiz en deuil, Larry Cheick est mort, hier, écrit Soir Info. L’artiste Larry Cheick a quitté la scène, commente à son tour L’Inter.


À LA UNE
Retour en haut