International › APA

Attaque au Burkina : un assaillant abattu et un policier blessé

Une attaque perpétrée dans la nuit de samedi à dimanche contre le commissariat de police de Comin-Yanga (centre-est du Burkina Faso) a fait un mort du côté des assaillants et un blessé chez les policiers, rapporte un communiqué de la police nationale lu dimanche soir au journal télévisé de la Radiodiffusion télévision du Burkina (RTB).Selon le même communiqué, une autre attaque commise la même nuit contre une équipe de l’Office national de sécurité routière (ONASER) a coûté la vie à un policier à Tingando, dans la province de la Kompienga, région de l’Est du Burkina Faso.

Le gouverneur de la région du centre-est, Antoine Ouédraogo, joint au téléphone, au cours du journal télévisé, a expliqué que les Forces de défense et de sécurité (FDS) se sont défendus « avec vaillance », ce qui a fait que les dégâts matériels sont minimes.

Le policier blessé, aux dires du gouverneur, ne serait pas dans une situation critique. «Sa vie est hors de danger. Il s’agit d’une blessure légère au pied (…) on n’aura pas besoin de l’évacuer à Ouagadougou ou à Tenkodogo (chef-lieu de la région du centre-est, Ndlr)», a-t-il assuré.


M. Ouédraogo a ajouté que d’après les informations en sa possession, les assaillants, au nombre d’une dizaine, seraient venus à pied pour attaquer le commissariat.

Depuis un certain temps, des attaques perpétrées par des individus armés non identifiés sont récurrentes au Burkina Faso, notamment dans la région du Sahel.



À LA UNE
loading...
Retour en haut