International › APA

Athlétisme : la suspension de Caster Semenya levée provisoirement

Pas d'image

La Cour Suprême de la Suisse a levé temporairement la suspension de l’athlète sud-africaine, Caster Semenya qui pourra prendre part à des compétitions sans utiliser de médicaments, ont fait savoir ses avocats.« La Cour Suprême suisse a ordonné à l’Association internationale des fédérations d’athlétisme (IAAF) de suspendre immédiatement l’application de la réglementation d’éligibilité à l’encontre de Caster Semenya, ce qui lui permettrait de courir sans restriction dans la catégorie féminine, tant que son appel est en instance », ont annoncé, lundi, les avocats de coureuse de demi-fond.

Cette décision fait suite à l’arrêt rendu, le mois dernier, par le Tribunal arbitral du sport (Tas). La juridiction internationale basée à Lausanne (Suisse) avait décidé que Semenya devrait prendre des médicaments afin de réduire son taux d’hormones masculines conformément au nouveau règlement de l’IAAF.

En effet, la double championne olympique sur 800 mètres, bien qu’étant une femme, a aussi des chromosomes XY (masculin). Partant de là, le Tas a jugé qu’il n’était pas juste, pour elle et pour deux autres athlètes du Kenya et du Burundi, de rivaliser avec de vraies femmes à cause de leur différence hormonale.


Désormais, les trois athlètes hyperandrogènes peuvent participer aux courses du 400, 800 et 1500 mètres en attendant la décision finale.  



Zapping Actu International
À LA UNE
Retour en haut