International › APA

Africités pour une Afrique respectueuse des équilibres de la nature (Responsable)

Les gouvernements locaux et régionaux veulent une Afrique qui tourne le dos au comportement écologiquement irresponsable et socialement injuste au profit d’une Afrique respectueuse des équilibres de la nature, a déclaré la présidente du Comité politique d’Africités, la maire de Dakar, Soham Wardini.S’exprimant à l’occasion de la cérémonie d’ouverture du huitième sommet d’Africités, l’édile de la ville de Dakar a réaffirmé l’engagement de ses homologues africains pour la réalisation de l’unité et de l’intégration du continent « à partir de ses territoires et dans le respect de ses diversités ».

« Nous sommes déterminés à travailler à l’émergence d’une Afrique réconciliée avec son humanité, puisant dans son immense réservoir culturel pour reconstruire des sociétés respectueuses des droits de tous et de chacun comme les droits des générations futures », a ajouté Mme Wardini.

Poursuivant, elle a souligné la nécessité d’accorder du temps à la réflexion en particulier pour les élus locaux et régionaux confrontés, qu’ils sont, au quotidien à des urgences.

De même, a-t-elle indiqué, il faut prendre le temps d’échanger afin de se mettre à niveau par rapport aux enjeux et défis dont plusieurs sont communs aux villes africaines.


Et à ce propos, elle prône des solutions issues de la communauté des collectivités africaines car, selon la maire de Dakar,  les problèmes de l’Afrique doivent trouver leurs solutions d’abord et avant tout en Afrique.

Ouverte ce matin, la huitième édition du sommet Africités va se poursuivre jusqu’au 24 novembre prochain et abordera divers sujets, dont la transition démographique et l’urbanisation, la transition écologique, la transition démocratique et politique, la transition économique et sociale et la transition culturelle et communicationnelle.

À LA UNE
Retour en haut