International › APA

500 médecins tchadiens recrutés dans la fonction publique en 2019

Pas d'image

A l’occasion de la remise des diplômes de 133 médecins formés à Cuba, le chef de l’État tchadien, Idriss Déby, a décidé, vendredi, la réouverture des portes de la fonction publique avec un recrutement massif de 20 000 diplômés dans divers domaines et 500 médecins, formés au Tchad et ailleurs.Le recrutement des médecins devrait se faire en cette année 2019 et les 20 000 autres diplômés à partir de 2020. Idriss Déby instruit séance tenante, le gouvernement d’accélérer le processus de recrutement des 500 nouveaux médecins pour le compte de l’année en cours afin de renforcer le système de gestion de la santé publique. 

 Au Tchad, révèle le ministre de la Santé publique, Mahamoud Youssouf Khayal, les indicateurs ne sont pas en aux normes. Au lieu d’un médecin pour 10 000 habitants, l’on a encore autour d’un médecin pour 15 000 habitants.

 Avec le recrutement de 500 médecins, le ratio se rapprochera de la norme internationale, a assuré le ministre de la santé, précisant que le Tchad aura un médecin pour 13 000 habitants. 

« L’objectif est de rendre disponibles des médecins qualifiés en vue d’accroître l’offre et la qualité des services dans toutes les structures sanitaires au Tchad », a justifié le président Idriss Déby. 

Pour le président Déby, la réouverture des portes de la fonction publique, est une politique volontariste qui permet de faire un recrutement massif et surtout permet de répondre à un autre impératif, « celui de l’accès à l’emploi des jeunes diplômés ».


« Depuis quatre exercices budgétaires, la conjoncture économique nous a imposé de restreindre drastiquement l’accès à la fonction publique, malgré les milliers des demandes d’intégration en instance. Bien que les effets de la crise économique se fassent encore durement sentir, la gestion parcimonieuse des ressources dont nous avons fait preuve, offre aujourd’hui quelques marges de manœuvre », a déclaré le chef de l’État tchadien. 

Après cette première promotion des médecins formés à la Havane, 300 autres jeunes tchadiens sont en cours de médecine à Cuba. 

 



À LA UNE
loading...
Retour en haut