CINéMA & THéâTRE  |     LIVRES  |     MUSIQUE   |     ARTS  |    

Douarnenez. Festival de cinéma : les Congo(s) pour la 41e édition en 2018

Par ouest-france.fr - 29/08/2017

Fréquentation largement en hausse pour cette 40e édition du Festival de Douarnenez. L’année prochaine, place aux Congo(s)

 

2017 est encore une belle année pour le Festival de cinéma de Douarnenez qui soufflait ses 40 bougies. Festivaliers, touristes, et Douarnenistes ont répondu présent aux multiples projections (70 films à l’affiche), palabres, débats, et écoutes radiophoniques sur le thème « Frontières ? »

Plus de 20 000 entrées payantes

Dimanche, au lendemain de la clôture du Festival, l’organisation a compté plus de 20 000 entrées payantes aux séances de cinéma, contre 16 000 l’an dernier. La fréquentation de la soirée de clôture (payante) aussi est en hausse, avec 900 places vendues.

« Le public était au rendez-vous, se félicite Yann Stéphant, directeur du Festival. Que ce soit dans les salles (cette année, un cinquième espace de projection, de 200 places, a été installé dans la salle des fêtes), sur la place du festival, toujours animée, et même dans le centre et sur le port, notamment à l’occasion de la soirée DZ in situ, le mercredi 23. »

 


© Droits reservés
Cap sur les Congo(s)

Le thème de l’année prochaine a été dévoilé, c’est aux Congo (avec un s, pour Brazzaville, Kinshasha, etc.) que le Festival partira explorer la richesse des films, des musiques, et des arts plastiques.
Un pluriel très à-propos. « Il ne s’agit pas d’appréhender avec une vision misérabiliste mais d’éveiller la curiosité sur une diversité de cultures, précise le directeur du Festival. Des films faits par des colons en pleine colonisation pour finir par les Congolais qui prennent la caméra, notre travail le plus difficile sera de faire des choix. »

Des défis à relever

Le contexte d’un excellent bilan et d’une édition réussie n’empêche pas la petite équipe du festival (seulement cinq salariés à l’année) de faire face à plusieurs défis.

L’année prochaine, le Festival de cinéma de Douarnenez devra notamment appréhender la disparition redoutée de deux contrats aidés et la succession de son directeur Yann Stéphant, déjà annoncée après la prochaine édition.
 
MOTS CLES :  Douarnenez   Festival Cinéma   Congo 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Agenda - événements

Festival tuSeo 10e édition
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBRAZZA.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués