ECONOMIE  |     BUSINESS  |    

FMI : la crise monétaire dans la CEMAC menace le Franc CFA

Par La Tribune - 09/08/2017

Le chef de mission de l'institution de Brettons Woods au Gabon, Alex Segura-Ubiergo, a partagé ses inquiétudes en ce sens avec la presse locale

 

Le Fonds monétaire international craint des retombées de la crise des réserves de changes dans les pays de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale sur le franc CFA. Alex Segura-Ubiergo, le chef de mission de l'institution de Brettons Woods au Gabon, a partagé ses inquiétudes en ce sens avec la presse locale.

L'information a rapidement fait du chemin telle une traînée de poudre. Surtout vu la sensibilité de la question de la dévaluation du franc CFA, en ces temps-ci où la monnaie connait de plus en plus de contestations. Selon Alex Segura-Ubiergo, chef de mission du Fonds monétaire international (FMI) au Gabon, relayé par le quotidien gabonais progouvernemental L'Union, il y a de quoi s'inquiéter des conséquences de la forte baisse des réserves de change de la communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) sur le franc CFA.

Le premier représentant du FMI au Gabon a relevé que les fonds alloués aux pays de la CEMAC dans le cadre des programmes avec l'institution de Brettons Woods doivent « partiellement et impérativement servir à la reconstitution des avoirs extérieurs nets » dont la baisse très visible aurait pu « déboucher sur un ajustement monétaire aux conséquences négatives », relate le média gabonais qui continue en citant M. Segura-Ubiergo selon lequel « ce sont les pays de la CEMAC qui peuvent se mettre à l'abri d'une dévaluation du Franc CFA».

 


© Droits reservés
Toujours à en croire l'expert du FMI, pour éviter la plongée de la monnaie que partage la plupart des pays francophones d'Afrique, il faudra « augmenter les recettes d'exportations pour sécuriser les réserves ». D'après les explications fournies par Alex Segura-Ubiergo et relayées par L'Union, il est important d'arrêter de manière définitive la baisse des réserves de change des pays de la CEMAC qui sont victimes de la crise des prix du pétrole, si tant est qu'on veut éviter une dévaluation du franc CFA.

Lire la suite sur: http://afrique.latribune.fr/economie/2017-08-06/fmi-la-crise-monetaire-d...
 
MOTS CLES :  Cemac   Fmi   Crise Monétaire   Alex Segura Ubiergo 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Festival tuSeo 10e édition
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBRAZZA.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués