DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Revue de la presse

Par APA - 07/08/2017

Politique, société et coopération au menu de la presse congolaise de lundi 07 août 2017

 

Le débat sur le chef de file de l’opposition après la tenue des législatives et des locale du 16 et 30 juillet dernier, l’interrogation sur le silence du gouvernement congolais sur Frédéric Bitasmou alias Ntumi et les échanges commerciaux entre le Congo et les Etas Unis, sont les sujets au menu de la presse de ce lundi à Brazzaville.

« Chef de file de l’opposition, l’UPADS (Union panafricaine de la démocratie sociale et l’Union des démocrates humanistes (UDH-Yki), aucun des deux partis n’est légitime pour revendiquer le statut de chef de l’opposition », argumente l’hebdomadaire ‘’Epanza Makita’’ qui souligne par ailleurs que « le chef de l’opposition congolaise, poste prévu par la Constitution, ne peut revenir ni à l’UPADS ni à UDH-Yuki (…) car les deux formations politiques ont obtenu huit (8) députés au parlement ».

A propos de ce débat sur qui sera le patron de l’opposition qui alimente les discussions dans la classe politique après les législatives et locales du 16 et 30 juillet 2017, l’hebdomadaire ‘’Le Patriote‘’ fait remarquer que « comme chacun le sait, l’UDH-Yuki de Guy Brice Parfait Kolélas, est en porte-à-faux avec la loi sur les partis politiques.

L’acte de naissances de cette formation politique n’a jamais été signé par l’autorité légalement établie » et de marteler que « la loi sur le statut de l’opposition n’investit comme chef de l’opposition que le leader de la formation ayant obtenu plus de députés que d’autres à l’Assemblée nationale. »

« Or la loi ne reconnait que les partis politiques et non les personnes aussi célèbres soient-elles. D’après cette loi c’est donc Pascal Tsaty Mabiala de l’UPADS qui peut prétendre être le chef de file de l’opposition. »
L’hebdomadaire ‘’Epanza Makita’’ prend le volet société avec l’insécurité dans le Pool où le rebelle Ntumi et sa milice sèment la terreur.

 


© Droits reservés
« Silence radio du gouvernement : Ntumi, un vrai rebelle ou un fonds de commerces ? » s’interroge le journal avant de poursuivre : « l’on constate aujourd’hui un silence radio de la part du gouvernement sur la traque de Ntumi dans le Pool, laissant ainsi le peuple toujours dans la psychose. La guerre du Pool est-elle finie ou juste une accalmie ?

Par contre l’hebdomadaire ‘’Le Patriote‘’ aborde cette page société en mettant l’accent sur un trafic de bébés qui serait découvert à l’hôpital Adolphe Cissé de Pointe-Noire.

« Ce trafic a été découvert grâce à une maman qui venait d’accoucher.
Selon cette mère, après son accouchement, elle aurait aperçu son bébé. Les sages-femmes lui auraient dit que ce bébé aurait bu du liquide amniotique et serait mort et la dame aurait contesté l’information et alerté tout le monde. Suite à ce boucan, son bébé lui aurait été ramené vivant.

Le quotidien ‘’Les Dépêches de Brazzaville ‘’ a mis le cap sur la coopération entre le Congo et les USA en titrant : « Echanges commerciaux; le Congo et les USA explorent de nouvelles pistes de coopération » avant de rapporter qu’« afin de faciliter l’accès des produits congolais sur le marché américain, le Congo et les USA explorent de nouvelles opportunités de coopération en matière de commerce. »
 
MOTS CLES :  Coopération 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Festival tuSeo 10e édition
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBRAZZA.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués