DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Revue de la presse

Par APA - 13/07/2017

Plusieurs sujets au menu de la presse à Brazzaville

 

Les hommes d’affaires sud-africains de la société ADI qui veulent s’installer au Congo, la forte probabilité du report de la 11ème édition du Festival panafricain de musique (Fespam) et la politique, sont au menu des journaux congolais de ce jeudi.

« Zones Economiques Spéciales : l’entreprise sud-africaine ADI veut s’installer au Congo », titre les quotidien national ’’Les Dépêches de Brazzaville’’.

« Arrivés mardi à Brazzaville, les hommes d’affaires sud-africains de la société ADI que dirige Travor Ncube ont aussitôt eu des échanges de travail avec le ministre des Zones Economiques Spéciales (…) ».

L’entretien entre les deux parties a tourné autour de la création d’une entreprise sud-africaine de droit congolais (Sana Investissement).

Ce quotidien aborde le volet Culture et suppute sur un éventuel report de la 11ème édition du Fespam (Festival panafricain de musique) en estimant que « les signaux émanant des gestionnaires de cet évènement musical de portée panafricaine mais aussi du gouvernement, principal pourvoyeur des fonds, laissent présager un probable report de la 17ème édition du Fespam ».

Le même journal poursuit en ajoutant que « deux raisons majeures conforteraient ce report : le manque de moyens financiers du fait de la situation économique difficile que connait le pays et le chronogramme des événements politiques qui coïncide avec les date de la tenue du Fespam prévue du 19 au 21 juillet 2017. »

 


© Droits reservés
Par contre les hebdomadaires ‘’Manager horizon’’ et ‘’la Griffe’’ s’intéressent au volet justice.

A ce propos ‘’Manager Horizon’’ titre : « Cour suprême : le sort d’Okombi Salissa sera connu fin juillet » et d’écrire que « la Cour suprême rendra son verdict le 28 juillet 2017 sur l’affaire Okombi Salissa, l’opposant et candidat malheureux à l’élection présidentielle du 20 mars 2016, accusé d’atteinte à la sureté intérieure de l’Etat et de détention d’armes illégales ceci après un passage devant cette Cour le 4 juillet dernier.»
Sur cette même affaire ‘’La griffe’’ titre : « Okombi Salissa face au verdict des juges. »

« L’affaire Okombi Salissa est passée devant la Cour suprême le 4 juillet dernier, l’opposant et ancien candidat à la présidentielle est accusé d’atteinte à la sureté de l’Etat et de détention illégale d’armes de guerre. Son immunité parlementaire a été levée. Sa requête est passée devant la Cour suprême qui rendra son verdict le 28 juillet. »

Quant à ‘’Manager Horizon‘’, il revient sur la division au sein de l’opposition à l’heure des élections et rapporte que : « c’est désormais le ’’chacun pour soi, chacun sa position’’, du côté de l’opposition congolaise.

Ce confrère argument ses écrits du fait que cette opposition se présente aux législatives du 16 juillet en ordre dispersé. Aucune coalition en perspective, sauf celle autour de Claudine Munari, qui s’oppose à la tenue de ces scrutins.
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Agenda - événements

Festival tuSeo 10e édition
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBRAZZA.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués