SOCIéTé  |     FAITS DIVERS  |    

Congo: les coupures d'Internet changent le quotidien des population

Par rfi - 14/06/2017

Un segment du câble sous-marin Wacs, qui permet au pays d'y accéder, a été sectionné par un bateau de pêche

 

Au Congo-Brazzaville, l'accès à Internet est devenu un véritable casse-tête. Un segment du câble sous-marin Wacs, qui permet au pays d'y accéder, a été sectionné par un bateau de pêche, selon les opérateurs qui estiment que les réparations pourraient durer jusqu'à sept semaines. Au grand dam des utilisateurs.

Assis sur un siège fait en béton dans la cour du site de la Faculté des lettres et des sciences humaines (FLSH) de l'université Marien Ngouabi de Brazzaville, son ordinateur posé sur ses jambes, Constant, chercheur et économiste, n’arrive plus à travailler depuis quelques jours. La connexion internet lui fait défaut.

« Ce matin, j’ai voulu ouvrir ma boîte mail, j’ai voulu regarder tous ceux qui m’avaient écrit, raconte-t-il. Mais malheureusement, pendant plus de trente minutes, et une autre fois pendant une heure, je n’ai pas pu ouvrir ma boite. C’est désolant. »

Les étudiants se retrouvent dans la même situation. A cause d’une connexion Internet qui arrive par intermittence, ils sont incapables de faire des recherches et d’activer les réseaux sociaux.
« En ce moment, cela ne marche pas, explique l'un d'entre eux. Il y a un petit problème. Parfois, tu actives les forfaits et ils consomment juste le crédit. Mais je ne reçois rien. La connexion ne marche pas ».

 


© Droits reservés
Congo-Brazzaville.
Câble sous-marin et bateau de pêche

« Cela nous fait mal parce que c’est à base d’Internet qu’on fait nos devoirs, et au moins chatter avec les amis qui sont à l’étranger, parler avec la famille et le reste », renchérit une autre.
L’accès à Internet est devenu difficile au Congo-Brazzaville depuis le dimanche 11 juin, à cause de la section d’un segment du câble sous-marin West Africa Cable System (Wacs) provoqué par un bateau de pêche.

La soudure et la connexion de ce câble représentent une opération fastidieuse, qui pourra durer entre deux à sept semaines, selon les opérateurs qui fournissent l’accès à Internet au Congo-Brazzaville.
 
MOTS CLES :  Coupure   Internet   Wacs   Congo 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Festival tuSeo 10e édition
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBRAZZA.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués