CINéMA & THéâTRE  |     LIVRES  |     MUSIQUE   |     ARTS  |    

La 13ème édition du festival N’sangu Ndji-Ndji s'est ouverte

Par JDB source adiac-congo.com - 02/06/2017

Le Festival international des musiques et des arts, N’sangu Ndji-Ndji, a officiellement débuté ce jeudi 1er juin à l’Institut français de Pointe-Noire, et s’achèvera le dimanche 4 juin prochain

 

La première journée de ce festival a été marquée par une animation du groupe Limane Litsi et d’un concert livré par un autre groupe, Bouitys-Bouittys du Congo-Brazzaville. Une soirée gospel sera animée au stade Makayabou dans le quatrième arrondissement Loandjili par les chorales et groupes religieux Kivuvu, Ecoma Gospel, Netania, les bons bergers.

En plus de ces activités, le festival prévoit diverses autres rencontres notamment le lancement officiel du programme « Pointe-Noire ville créative africaine », une soirée musique du monde, une soirée des partenaires et concerts, la restitution des ateliers et spectacles jeune public, sous le Kolatier (une rencontre des professionnels), une matinée touristique et autres.

S’exprimant sur la particularité de la présente édition, le directeur du festival, Pierre Claver Mabiala a énuméré par exemple l’usage des instruments traditionnels de musiques par les artistes maliens, la participation pour une première fois à ce festival d’un groupe venu du Maghreb (Maroc), la présence des animateurs venus d’autres pays pour les ateliers culturels. « L’utilisation des instruments traditionnels de musique par les artistes maliens fera un grand plaisir à nos compatriotes maliens qui vivent à Pointe-Noire, parce que le festival N’sangu Ndji-Ndji représente aussi un dialogue des cultures. La dernière particularité est que, conformément à tout le travail effectué en vue de la réussite de ces retrouvailles, la ville de Pointe-Noire a été identifiée comme ville créative du réseau artériel. Ce réseau permettra à la collectivité locale de faire attention sur tout ce qui se fait dans cette ville dans le domaine culturel en vue d’asseoir une politique culturelle », a -t-il signifié.

 


© Droits reservés
Pour leur part, Bréhima Coulibaly et Mouamede Dorinté, respectivement manager Kôré qualité Musique à la fondation Festival sur le Niger et artiste musicien malien ont reconnu que N’sangu Ndji-Ndji est un grand festival qui permettra de mieux renfoncer les liens de partenariat avec le festival du Niger en vue d’un brassage des cultures. « C’est pour une première fois que je viens au Congo, ce festival mérite une fois de plus d’être appuyé afin qu'il puisse aller toujours de l’avant », a dit Mouamede Dorinté.
 
MOTS CLES :  N’sangu Ndji Ndji   Congo   Ifc 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Agenda - événements

Bruxelles : grande rencontre d'artistes-peintres africains
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBRAZZA.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués