DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Revue de la presse congolaise

Par apanews.net - 05/05/2017

Economie, justice et présidentielle française au menu de la presse congolaise

 

L’interpellation du Premier ministre congolais, Clément Mouamba, pour une meilleure gestion de trois sociétés nationales, la condamnation à trente ans de travaux forcés de Modeste Boukadia et la présidentielle française font la une de la presse congolaise parue ce vendredi.

« Gestion Publique : Clément Mouamba pour une meilleure gestion de la SNPC, la SNE et la SNDE », titre le quotidien Les Dépêches de Brazzaville. Ce journal note que « Le premier ministre qui a animé, hier une conférence de presse à l’occasion de sa première année à la tête du gouvernement, a pointé du doigt la gestion actuelle des entreprises publiques que sont la Société nationale des pétroles du Congo (SNPC), la société Nationale d’électricité (SNE) et la Société nationale de distribution d’eau(SNDE) en indiquant que le changement de mode de gestion de ces société devrait intervenir avant la célébration de la fête nationale le 15 août prochain. »

Le bihebdomadaire La semaine Africaine, pour sa part, titre : « Session criminelle de la Cour d’appel de Pointe-Noire : Le président du C.D.R.C, Modeste Boukadia, condamné à trente ans de travaux forcés ». Selon la publication, « Le président du C.D. R.C (Cercle de démocrates et républicains du Congo), Modeste Boukadia, candidat malheureux à l’élection présidentielle de 2009, incarcéré à la maison d’arrêt de Pointe-Noire, depuis janvier 2016, pour atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat a été condamné à trente ans de travaux forcés et une amende de cent millions de francs Cfa. »

 


© Droits reservés
« C’est l’arrêt, ajoute la Semaine africaine, qui est tombé tard dans la nuit du mercredi 3 mai 2017, lu par Jean-Claude Toukissa, président de la session criminelle ».

Pour leur part, les journaux Sel-Piment et La griffe parlent de la présidentielle française. Denis Sassou N’Guesso a-t-il choisi Emmanuel Macron ?, s’interroge le premier qui renseigne que : « Jean Dominique Okemba (Conseiller spécial du chef de l’Etat congolais) a été dépêché à Paris pour une mission très spéciale auprès de l’équipe de campagne de Macron».

Qui de Emmanuel Macron ou de Marine Le Pen sera le prochain ami du président Sassou à L’Elysée?, se demande La griffe d’après qui « Marine Le Pen est déjà contre le pouvoir de Sassou».
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Agenda - événements

Bruxelles : grande rencontre d'artistes-peintres africains
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBRAZZA.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués