FOOTBALL   |     AUTRES SPORTS  |     SPéCIAL CAN  |    

Afrobasket Brazzaville 2017 : le Congo court de gros risque en cas de désistement

Par JDB source adiac-congo.com - 18/04/2017

Le risque encouru par le Congo, s’il ne venait pas d’abriter la Coupe d’Afrique des Nations de basket (Afrobasket), s’élève en milliards de FCFA doublé de sanctions disciplinaires

 

La République du Congo, représentée par le ministre des Sports et de l’éducation physique, Léon Alfred Opimbat, et l’ancien président de la Fédération congolaise de Basket (Fécoket), Firmin Dinga, a signé en mai 2016 avec les représentants de la Fédération internationale de Basket (Fiba-Afrique), une lettre d’accord. Celle-ci attribuait l’organisation de l’Afrobasket au Congo pour le mois d’août prochain à Brazzaville. Seulement, des sources dignes de foi évoquent le désistement du Congo à trois mois du coup d’envoi de la compétition continentale. Une réalité qui traine l’image du pays dans la boue en l’exposant à des poursuites judiciaires si la Fiba Afrique décide de saisir les juridictions internationales pour non- respect des engagements.

Le Congo paiera les droits relatifs à la tenue de la compétition même en cas de désistement. A cela il faut ajouter, les droits d’attribution, les droits commerciaux… La facture, à régler avant le 1er août de l’année en cours, pourra s’élever à plus de 3 milliards de FCFA. Aussi, le ministère des Sports et la Fécoket devraient rembourser les frais déjà engagés par la Fiba-Afrique. Et, la Fécoket se verra infliger une suspension d’au moins deux ans.

 


© Droits reservés
Pourtant, le Congo fait partie des rares pays en Afrique disposant d’infrastructures sportives ultra-modernes qui, d’ailleurs, ont récemment abrité les onzièmes Jeux africains avec brio. L’organisation d’une compétition comme l’Afrobasket, qui ne regroupe que 16 équipes, ne devrait pas poser un challenge logistique difficile à relever. Tenant compte de la conjoncture économique difficile, le ministère des Sports et la Fécoket devraient donc mobiliser leurs efforts pour solliciter un appui important des sponsors nationaux et d’autres partenaires afin d’alléger la charge financière de l’Etat.

Pour sa part, la Fiba-Afrique ne s’est pas encore prononcée sur la décision du Congo. Mais le délai est trop court pour trouver un autre pays qui soit prêt à accueillir l’Afrobasket. Il faudra peut-être mettre en place un comité spécial pour la gestion de la situation et que le Congo travaille avec des partenaires privés pour organiser cette compétition.
 
MOTS CLES :  Afrobasket   Congo 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Agenda - événements

Festival tuSeo 10e édition
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBRAZZA.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués