CINéMA & THéâTRE  |     LIVRES  |     MUSIQUE   |     ARTS  |    

Le Musée de N’Gol’odoua a été inauguré le 09 mars

Par JDB source adiac-congo.com - 15/03/2017

Dédié au Kiebe-Kiebe, cet œuvre d’art se dresse désormais au cœur de la végétation pour faire « entrer les sculptures Kiebe-Kiebe dans l’histoire de l’humanité »

 

Dans une atmosphère spirituelle et festive, le Musée de N’Gol’Odoua, dédié au Kiebe-Kiebe, a été inauguré jeudi 9 mars en présence du Président de la République, Denis Sassou N’Guesso, et d’un parterre d’invités. Immaculé et imposant, le Musée de N’Gol’odoua se dresse désormais au cœur de la végétation pour faire « entrer les sculptures Kiebe-Kiebe dans l’histoire de l’humanité », selon le professeur Théophile Obenga.

Plusieurs membres du gouvernement, dont Clément Mouamba, le Premier ministre et Léonidas Mottom, le ministre de la Culture, et de nombreuses personnalités de haut rang : Maurice N’Guesso, Alpha Omar Konaré, ancien président du Mali, Saleheddine Mezouar, ministre marocain des Affaires étrangères et président de la Cop22, Ana Elisa De Santana Alphonso, représentante de l’Unesco au Congo, ou encore Yamina Benguigui étaient présentes face au bel édifice.

Présente à Oyo dans le cadre du Fonds Bleu pour le Bassin du Congo et de l’ouverture de l’hôpital d’Oyo, le lendemain, la presse étrangère (Africa24, Les Echos, Paris Match, Jeune Afrique, Forbes Afrique, Télé Congo, Vox Africa, Africa Numéro 1, Canal 2) était également aux premières loges au côté de la presse nationale.

 


© Droits reservés
A l’intérieur, plusieurs centaines d’objets sont exposés : des figurines Kiebe-Kiebe, instruments de musique, paniers, mais aussi des œuvres plus récentes, issues de la collection présidentielle, et liés au cérémonial du Kiebe-Kiebe.

Les objets anciens ont été offerts au Président Denis Sassou N’Guesso par le groupe ADIAC-Les Dépêches de Brazzaville que dirige Jean-Paul Pigasse. Ils ont été exposés à deux reprises hors du Congo, d’abord à Salvador de Bahia (Brésil), puis à La Havane (Cuba).

Le tour de force réalisé par Lydie Pongault, commissaire de l’exposition, est de faire rimer le passé avec le futur, de lier tradition et modernité et de valoriser ainsi un patrimoine traditionnel inestimable. Dans cet esprit, dès le lendemain, le Musée de N’Gol’Odoua recevait son premier colloque, de haute volée, en présence des estimés historiens Abraham Ndinga Mbo et Yvon Norbert Gambeg face à un public de passionnés.
 
MOTS CLES :  Kiebe Kiebe 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Fima : la 5e édition aura lieu en mars
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBRAZZA.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués