DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Revue de la presse congolaise

Par Radio okapi - 17/02/2017

Education, décentralisation et culture au menu de la presse congolaise

 

L’appui de près de 2 millions de dollars aux cantines scolaires en RDC, la création de dix nouvelles communes et de deux nouveaux districts ainsi que le FESPAM 2017 qui se propose de dédier une journée à Papa Wemba sont ce jeudi les sujets en vedette dans la presse congolaise.

« Coopération : le Japon appuie le programme des cantines scolaires au Congo », titre le quotidien Les Dépêches de Brazzaville, saluant le fait que « Le gouvernement japonais a octroyé une aide d’environ un milliard de FCFA afin de permettre au programme alimentaire mondial (PAM) de venir en aide à des milliers d’enfants vulnérables congolais ».

« Cette somme permettra au PAM d’aider les enfants congolais vulnérables en leur apportant des repas chauds quotidiens dans le cadre des cantines scolaires », explique le quotidien qui précise que l’annonce a été faite par le PAM à travers un communiqué publié le 15 février à Brazzaville.

Quant à l’hebdomadaire Emmanuel, il titre sur un tout autre pan : « Dix nouvelles communes et deux nouveaux districts ont été créées au Congo». « Lors de la 44ème session ordinaire dite administrative du Sénat, les sénateurs ont examiné et adopté mardi 7 février(…) six projets de loi, dont celui portant création de dix nouvelles communes et de deux nouveaux districts au nord Congo», relève ce confrère.

 


© Droits reservés
L’hebdomadaire La griffe, pour sa part, s’appesantit sur la violence au Congo et arbore cette titraille : « Violence en préparation contre le Congo-Brazzaville Ferdinand Mbaou (un général en exil qui a vu ses avoirs gelés en France) menace de renverser le régime de Sassou N’Guesso».

« Les Congolais de la diaspora, note le journal, ont créé en France à Paris, un comité de crise dénommé +Comité congolais de crise+ sur la situation politique au Congo-Brazzaville (…) avec à sa tête le général en exil Ferdinand Mbaou avec entre autres objectifs ‘’le départ du président Denis Sassou N’guesso du pouvoir’’.

Loin de ce sujet, le quotidien Les Dépêches de Brazzaville rapporte que : « le Festival Panafricain de Musique (FESPAM) 2017 se propose dans ses activités d’organiser une journée en hommage à Papa Wemba, en mettant sur scène les sapeurs ».

A en croire l’unique quotidien congolais, « l’annonce a été faite par le Commissaire général du FESPAM, Gervais Hugues Ondaye le 15 février lors de la présentation des différentes activités de la 11ème édition de ce festival prévue du 8 au 15 juillet sur le thème Musique et environnement en Afrique et dans la diaspora»
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Agenda - événements

Bruxelles : grande rencontre d'artistes-peintres africains
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBRAZZA.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués