ECONOMIE  |     BUSINESS  |    

Emission de titres publics à souscription libre du Congo

Par afriquejet.com - 16/02/2017

L’objectif est de favoriser la conduite efficace de la politique monétaire par la Banque des Etats de l'Afrique centrale

 

Le gouvernement congolais envisage de lancer dans les prochains jours la première émission des titres publics à souscription libre émis par le trésor public du Congo en vue de favoriser la conduite efficace de la politique monétaire par la Banque des Etats de l'Afrique centrale (Beac), a annoncé mercredi 14 février à Brazzaville, la radio publique.

‘'Cette opération marque la volonté des autorités congolaises de satisfaire les besoins de financement de l'Etat par la mobilisation des ressources internes'', a déclaré le directeur national par intérim de la Beac, Gatien Ondaye Obili, lors de la cérémonie marquant les préparatifs de cette première émission des titres publics.

Selon lui, la mise en œuvre du mécanisme d'émission des titres publics à souscription libre, en remplacement du système des avances directes aux Etats, présente trois principaux avantages, à savoir la modernisation de la gestion de la dette publique, l'élargissement et la diversification de la gamme des actifs financiers, ainsi que l'amélioration de l'efficacité de la politique monétaire.

L'émission des titres publics à souscription libre, a précisé Ondaye Obili, est animée par quatre principaux acteurs, notamment le trésor public en sa qualité d'émetteur, les directions nationales de la Beac dont le rôle est d'assurer l'organisation matérielle des adjudications pour le compte des trésors nationaux, la cellule de règlement et de conservation des titres qui assure les fonctions de dépositaire central et les spécialistes en valeur du trésor qui ont le monopole de souscription à l'émission primaire.

 


© Droits reservés
Le directeur national par intérim de la Beac a assuré les participants de la disponibilité de la Banque centrale d'accompagner les six Etat de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (Cemac) dans les actions de sensibilisation, de renforcement des capacités des administrations financières et d'assistance technique et organisationnelle.

De son côté, Moungalla a reconnu que le gouvernement est persuadé que la mobilisation de tous les acteurs et experts du marché de la dette publique apportera une grande richesse à la réflexion sur la problématique du financement.

‘'L'enjeu de la cérémonie marquant les préparatifs du lancement officiel de la première émission des titres publics à souscription libre est de permettre que tous les financements existants dans différents pays de la Cemac puissent être mobilisés afin d'accompagner l'action économique et sociale des pouvoirs publics congolais'', a déclaré Moungalla, qui est également ministre de la Communication et des Médias.

‘'Dans notre pays comme ailleurs, la politique budgétaire constitue le principal canal de diffusion de la croissance économique. Un ajustement trop marqué pourrait avoir des effets négatifs sur l'activité économique ainsi qu'un coût social élevé'', a dit Moungalla, ajoutant que cette première émission de huit milliards de F CFA sur le marché des titres publics à souscription libre au trésor public congolais, participe à l'atteinte de cet objectif.
 
MOTS CLES :  Emission   Titres Publics   Congo   Afrique Centrale 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Agenda - événements

Festival tuSeo 10e édition
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBRAZZA.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués