CINéMA & THéâTRE  |     LIVRES  |     MUSIQUE   |     ARTS  |    

IFC ville océane : février, un mois bien garni

Par JDB source adiac-congo.com - 03/02/2017

Pour ce mois de février l’Institut français du Congo (IFC) à Pointe-Noire propose une diversité d’activités, notamment Musique, peinture, photographie, cinéma, littérature, théâtre et autres dans son

 

Le premier rendez-vous à retenir c’est celui du samedi 4 février avec le griot Kaly Diatou qui se produira dans la salle Tchicaya U’tamsi avec son orchestre. Le public retrouvera ses chefs d’œuvre très éducatifs teintées d’humour et d’ironie comme sa chanson mythique «Premier salaire», «Ta ndoka na ta buimi» ou «Diji dia kizengui».

Un autre rendez-vous à retenir, c’est l’exposition «Rétrospective des Ateliers Sahm» qui aura lieu le 8 février en présence de Bill Kouélany, directrice artistique. Cette exposition qui se poursuivra jusqu’au 8 avril est une occasion pour les Ponténégrins de découvrir les œuvres des ateliers Saham, une plate-forme culturelle des arts plastiques ouverte également à la littérature, au théâtre, au cinéma et à la musique. Cette structure basée à Brazzaville appuie la création artistique et littéraire au Congo.

Il y a aussi la littérature avec le cercle des lecteurs qui a reçu le 1er février dans la salle de spectacle de l’IFC Alphonse Nkala, directeur départemental du livre et de la lecture publique de Pointe-Noire et écrivain, avec lequel il a échangé sur son roman intitulé «Ce foutoir est pourtant mon pays» paru en 2016 aux éditions Les lettres Mouchetées. Il est prévu des échanges et partages de lectures sur le thème de l’amour le 18 février et une conférence débat sur «L’étranger» d’Albert Camus animée par Jean Baptiste U’Taliane le 22 février. La Saint-Valentin sera célébrée à l’IFC avec la soirée Bal à lire qui aura lieu le 14 février. Chansons et textes d’amour figurent au programme de cette activité ouverte à tous. Le théâtre interviendra le 17 février avec l’œuvre intitulée « Le campement de fortune» jouée par la comédienne Germaine Ololo dans une mise en scène de Bernabé Béti Loemba.

 


© Droits reservés
Côté cinéma, il y a les projections de films ouvertes à tous : Lumumba de Raoul Peck (7 février), les documentaires des ateliers Sahm (21 février), Avril et le Monde truqué de F. Ekinci (ciné hors les murs le 28 février au cercle culturel pour enfants). Les plus petits vont se régaler le 8 février avec Kung fu panda 3 (dreamworks). Ils ont aussi au conte tous les samedis. Notons que l’exposition de photographie «Rétrospective Valonni» débutée le 7 janvier dernier prendra fin le 4 février. Les amoureux de la photographie ont eu tout un mois pour admirer et se procurer les œuvres de l’artiste photographe ponténégrin Valonni, de son vrai nom Serge Sita qui reversera une partie des recettes de cette activité au Samu Social Pointe-Noire.
 
MOTS CLES :  Ifc   Pointe Noire 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Agenda - événements

Festival tuSeo 10e édition
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBRAZZA.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués