SOCIéTé  |     FAITS DIVERS  |    

Gendarmerie nationale : 1350 élèves vers la dernière étape de leur formation

Par JDB source adiac-congo.com - 11/01/2017

Le commandant de la gendarmerie nationale, Paul Victor Moigny a, par ailleurs, invité les élèves gendarmes à la prise de conscience individuelle, à la discipline et au travail bien fait

 

Le commandant de la gendarmerie nationale, le général de brigade Paul Victor Moigny, qui a effectué une visite ce 10 janvier sur le site de formation, situé non loin du complexe sportif la Concorde de Kintelé, a mis en garde ces élèves stagiaires dont le travail abattu jusque-là est en dessous de la moyenne.

Après six mois de formation commune de base à Ewo, dans le département de la Cuvette-Ouest, les élèves gendarmes amorcent bientôt la dernière étape de la formation professionnelle à Brazzaville. A quelques jours de l’entame de cette nouvelle étape qui durera trois mois, le commandement est déçu du travail des apprenants. En effet, selon le compte rendu du commandement de l’Ecole de la gendarmerie nationale, sur les 1350 élèves stagiaires casernés, environ 400 ont obtenu une moyenne de plus ou égale à 12/20 lors de l’objectif n°1. S'agissant de l'objectif n°2, environ 600 élèves avaient une moyenne supérieure ou égale à 12/20.

« Ces résultats rendus ne m’ont pas donné une entière satisfaction dans leur ensemble parce que j’ai d’abord commencé par comparer avec ceux du premier RVO 1. Je voudrais vous rappeler à cet effet, que pour votre autorisation de port d’insignes de grade de gendarme, vous devez obligatoirement avoir la moyenne de 12/20. Ceux qui n’auront pas au moins cette moyenne, ils ne porteront pas le grade de gendarme (maréchal de logis) », a mis en garde le général Paul Victor Moigny.

 


© Droits reservés
La réussite passe par la discipline

Le commandant de la gendarmerie nationale a, par ailleurs, invité les élèves gendarmes à la prise de conscience individuelle, à la discipline et au travail bien fait afin de rendre à la République ce qu’elle attend d’eux. Il leur a demandé également de mettre à profit les 90 jours de formation professionnelle restants pour s’amender et renforcer leurs capacités afin d’obtenir des bons résultats. « Vous avez 45 jours pour vous préparer pour que je vous juge au prochain objectif. Pour bien travailler, il y a un facteur fondamental que vous devez observer : la discipline. Nombreux d’entre vous ne sont pas disciplinés, ils déambulent dans les rues avec la tenue alors que si vous êtes en permission vous devez être en civil. Certains s’installent dans les bars en tenue alors que c'est strictement interdit », a critiqué Paul Victor Moigny.

Rappelons que ces élèves gendarmes de la 12e promotion sont en formation depuis fin janvier 2016. Dans le cadre de la formation professionnelle qui se déroule actuellement à Kintelé, les 1350 jeunes sont placés sous la direction du commandant Serge Copell Mpieré. Ils sont divisés en trois sous-groupements.
 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Agenda - événements

Festival tuSeo 10e édition
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBRAZZA.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués