CINéMA & THéâTRE  |     LIVRES  |     MUSIQUE   |     ARTS  |    

La chantre Belle Agniélé a donné un concert de charité à Kokolo Kopa

Par JDB source adiac-congo.com - 05/01/2017

Le concert a été organisé par la maison MCI productions que dirige Claude Isidore Miéré

 

Dans le cadre de la célébration spéciale des fêtes de fin d’année, la sœur Belle Agniélé et le groupe Le Rocher des Âges se sont produits un concert la semaine dernière au stade Kokolo Kopa de Pointe-Noire. Le concert a été organisé par la maison MCI productions que dirige Claude Isidore Miéré.

Très attendue par le public ponténégrin, l’artiste est montée sur le majestueux podium dressé pour la circonstance par l’interprétation de la chanson « Nabosani te », une louange contenue dans l’album Le temps de l’esprit volume 1. Après, elle a enchaîné avec les chansons « Molimo na Nzambé » extrait de l’album en préparation Le temps de l’esprit volume II, puis « Se koya » tirée de l’album Conversion.

Après ces trois premiers cantiques, le public a demandé à la sœur Belle Agniélé de passer au show. C’est ainsi qu'elle a interprété pour son public la chanson « Conversion » contenue dans l’album éponyme. Et le show a commencé. Le public a envahi la scène. Ce sont les enfants et les grandes personnes qu'on voyait maintenant au-devant de la scène.

Toujours dans cette lancée, la sœur Belle Agniélé a poursuivi avec un autre show à la demande du public. Cette fois-ci, c’est la chanson « L’École » qui a été demandé. Ce single est un show éducatif qui demande aux enfants d’aller à l’école, sans laquelle aucune vie intellectuelle n’est possible. Après « L’École », elle a enchaîné avec un autre show « Fou de Dieu » contenu dans l’album Conversion. Le public ne pouvait plus se contenir lorsque la sœur Belle Agniélé a entamé la chanson « Nzambé monéné » de l’album Conversion. Aussi, pour faire plaisir à son public, la sœur Belle Agniélé a -t-elle fait un a cappella de la chanson « Kilombo » contenue dans l’album Le temps de l’esprit volume I.

Durant le concert, la chantre de l’Éternel n’a cessé de remercier son Dieu pour ses bienfaits. « Si nous sommes tous réunis aujourd’hui, c’est parce qu’il l’a voulu », a-t-elle dit. Le concert était accompagné de l’exhortation au peuple de Dieu, qui est resté sur sa soif. Mais il est sorti du stade Kokolo Kopa très satisfait d’avoir loué et adoré l’Éternel à la fin de l’année 2016 avec la sœur Belle Agniélé et le groupe Le Rocher des Ages, grâce à la maison MCI productions.

 


© Droits reservés
À l’issue de ce concert, la sœur Belle Agniélé a remercié la population ponténégrine pour avoir répondu à ce concert. «Pour moi, c’est une grande joie de terminer l’année à Pointe-Noire. S’agissant de l’album Le temps de l’esprit volume II, le Dieu que nous prions ne nous a jamais déçus. Il a marché avec nous dans l’album Conversion, on a fait l’album Le temps de l’esprit , il est toujours là. Je crois que l’album Le temps de l’esprit volume II la grande grâce, est une bénédiction pour le peuple de Dieu. En 2017, l’album sera disponible sur le marché du disque», a-t-elle indiqué.

Pour son producteur, Claude Isidore Miéré, qui a facilité la venue du groupe Le Rocher des Âges à Pointe-Noire, la prestation de la sœur Belle Agniélé a été à la hauteur de l’évènement. « La sœur Belle Agniélé a eu une certaine dimension. Je crois que ceux qui la suivent quand elle vient jouer à Pointe-Noire constatent qu’elle est en train d’aller plus haut. Je suis satisfait et je réalise que la prestation de la sœur Belle Agniélé à une dimension qui quelquefois nous surprend agréablement. De toutes les façons, l’Éternel fait toujours au-delà de ce que nous demandons et nous pensons», a-t-il signifié.

Très satisfaite du concert donné par la sœur Belle Agniélé et son groupe, une spectatrice a réagi tout en invitant les jeunes demoiselles à s’intéresser à la musique religieuse : « Nous, les jeunes filles d’aujourd’hui, nous nous intéressons trop à la musique mondaine. Il faut qu’on s’intéresse aussi à la musique religieuse, parce que le souffle que nous détenons est divin. Donc, il faut qu’on vienne aussi aux concerts consacrés à la musique divine. Quant à la sœur Belle Agniélé, nous sommes fières d’elle parce qu’elle est très sympa sur scène».

Notons qu'à ce concert qui intervient après celui de Brazzaville, la sœur Belle Agniélé n’a pas été seule sur scène, il y a eu également quelques groupes de Pointe-Noire qui l'ont accompagnée, notamment Les Bons Bergers, L’école de dimanche de la paroisse Mont Sinaï de l’Église évangélique, la sœur Raïssa Djengué qui sort bientôt un album et le groupe Schekina.

 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Fally Ipupa à Brazzaville pour ses 10 ans de carrière
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBRAZZA.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués