SOCIéTé  |     FAITS DIVERS  |    

Affaires foncières : les géomètres appelés à redorer le blason de la profession

Par JDB source adiac-congo.com - 29/12/2016

La législation foncière proscrit l’occupation illégale des zones sensées être de mises en défens

 

Le ministre des Affaires foncières et du domaine public, Martin Parfait Aimé Coussoud Mavoungou, a invité le 28 décembre à Brazzaville, les géomètres à travailler dans le respect de la déontologie afin de redorer l’image de leur corporation, ternie par certaines pratiques déviantes. « Il est de bon aloi que la profession que vous représentez évalue sa contribution dans le développement du Congo. Le géomètre-expert a une obligation de dignité, d’indépendance et de prudence », a-t-il lancé.

Le ministre des Affaires foncières a également souligné une certaine latence dans le bornage des espaces inappropriés par les géomètres. Ainsi, a-t-il invité les géomètres, au titre de l’année 2017, à «créer les conditions d’une bonne convivialité foncière».

La législation foncière proscrit l’occupation illégale des zones sensées être de mises en défens. Le ministre Coussoud Mavoungou a informé les cadres et partenaires du département l’adoption à l’unanimité par le Parlement de la loi portant création de l’ordre national des géomètres-experts.

De son côté, le directeur général des affaires foncières, du cadastre et de la topographie, Alphonse Ndinga Koula a estimé que cette loi apportera une nouvelle impulsion à la profession des géomètres.

 


© Droits reservés
«L’avènement de l’ordre national des géomètres que nous appelons de nos vœux depuis plus de deux décennies permettra de mettre en place un cadastre numérique au Congo», a-t-il dit.

La loi relative à la création de l’ordre des géomètres-experts réglemente non seulement la pratique du métier de géomètre mais aussi l’ouverture des cabinets privés de géomètre. Elle devrait favoriser la protection et la sécurisation des ressources foncières publiques et privées.

Répondant à l’appel du ministre des Affaires foncières, les géomètres, les notaires, les huissiers, les architectes et les représentants des terriens du Congo ont formulé des propositions, en vue de mettre un terme aux actes de délinquance domaniale observés dans le pays.
 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Agenda - événements

Bruxelles : grande rencontre d'artistes-peintres africains
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBRAZZA.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués