ECONOMIE  |     BUSINESS  |    

Le Padé fixe son budget 2017 à près de 5 milliards FCFA

Par JDB source adiac-congo.com - 29/12/2016

Ce budget a été arrêté pendant la dernière session du comité de pilotage du projet d’appui à la diversification économique, le 28 décembre 2016

 

Le Projet d’appui à la diversification économique (Padé) a tenu le 28 décembre à Brazzaville sa dernière session du comité de pilotage exercice 2016. Le budget 2017 adopté à cet effet est destiné en priorité aux activités à fort impact, dont le renforcement de la compétitivité des PME, la promotion des investissements et l’amélioration du climat des affaires au Congo.

Cette session du comité de pilotage du Padé visait, outre l’adoption du budget 2017 (4, 646, 184, 990 Fcfa), la validation d’un programme d’activités de l’année suivante. « Les perspectives de 2017 sont axées essentiellement sur la consolidation des acquis et la finalisation des projets », a indiqué le coordonnateur du projet, Joseph Mbossa.

Le comité de pilotage a insisté sur la nécessité d’hiérarchiser les activités en tenant compte des difficultés financières actuelles. Par exemple, investir suffisamment dans la promotion des PME agricoles et des investissements afin d’arriver à exploiter les potentialités que le pays possède au niveau des secteurs hors-pétrole (le BTP, le Transport etc.)

 


© Droits reservés
Jugeant le bilan des activités du Padé en 2016 « satisfaisant », Joseph Mbossa a souligné que malgré le retard dans le décaissement de fonds, le Padé a pu réaliser 75% de ses activités. « Le Padé a quasiment réalisé l’essentiel des objectifs qui étaient préconisés dans le cadre les résultats attendus du projet. Ce qui n’est pas rien », s'est-t-il félicité.

Lancé en 2013 sur un financement conjoint du gouvernement congolais et de la Banque mondiale, le Padé vise à promouvoir des investissements dans les chaines de valeur hors pétrole et à soutenir l’émergence d’un tissu des PME. Le projet étant arrivé à son terme,
les deux partenaires entrevoient d’élaborer un projet relais.

« Il nous reste actuellement une année d’exécution, un délai qui pourrait permettre au comité de pilotage de réaliser l’ensemble des objectifs du projet », a conclu le coordonnateur du Padé. Notons que les travaux du comité de pilotage présidés par Ferdinand Sosthène Likouka ont également porté sur les activités du Projet d’appui institutionnel pour l’amélioration du climat des affaires et la diversification de l’économie congolaise.
 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Agenda - événements

Bruxelles : grande rencontre d'artistes-peintres africains
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBRAZZA.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués