ECONOMIE  |     BUSINESS  |    

Création d’une plate-forme pour la production des meilleures données

Par JDB source adiac-congo.com - 21/12/2016

Des statisticiens et de jeunes étudiants congolais ont lancé le 20 décembre à Brazzaville les activités de la Société congolaise de la statistique, une première association spécialisée au Congo

 

La vocation de la nouvelle plate-forme apolitique et à but non lucratif, d’après sa présidente, Prêche Ewek Assounga, est de promouvoir le métier de la statistique ; renforcer les capacités de ses membres par des formations continues ; renforcer la solidarité entre les statisticiens ; faciliter les échanges entre les cadres statisticiens et ceux des autres domaines ; collaborer avec les institutions nationales et internationales œuvrant dans ce secteur.

La plate-forme a vu le jour grâce au soutien de certaines autorités, en témoigne Rufin Bitounga, conseiller à la présidence. « L’idée qui a abouti à la création de ce cadre d’échanges et de partages, est également de mutualiser des forces autour de la statistique ; en faire sa promotion et sa valorisation comme un outil efficace d’aide à la prise de décision », a par ailleurs complété Patrice Venant Kombo, secrétaire général de la SCS.

En tant que membres d’une association socio-culturelle à caractère scientifique et acteurs de la société civile, les membres de la SCS ont à cette occasion lancé un appel aux autorités publiques en charge de la statistique afin qu’elles les associent dans les instances de prise de décisions. Il revient aux partenaires et parrains intéressés par la discipline de les appuyer

 


© Droits reservés
Un message qui semble trouver un écho favorable du côté des pouvoirs publics. Le Conseiller Rufin Bitounga, président d’honneur de cette plate-forme, a rassuré de son soutien et celui des autorités de la République.

« Pour la première fois, la société civile et surtout des jeunes qualifiés s’intéressent à la statistique. Ce que vous êtes en train de faire est une initiation au corporatisme, la corporation des statisticiens congolais », a déclaré Rufin Bitounga, invitant ces interlocuteurs à s’impliquer au prochain recensement général de la population et de l’habitat prévu pour 2017.

Au niveau national, le Congo dispose de quelques institutions étatiques telles que l’Institut national de la statistique, le Comité technique de la statistique, la Commission nationale de la statistique, et le Projet de renforcement des capacités en statistique (PSTAT).
 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Fima : la 5e édition aura lieu en mars
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBRAZZA.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués