POLITIQUE  |     INTERNATIONAL  |     AFRIQUE  |    

Congo: l’opposition veut jouer la carte du rassemblement

Par rfi - 19/12/2016

Au terme d'une convention bouclée vendredi 16 décembre à Brazzaville, la coalition de l’opposition a décidé de se transformer en Fédération

 

Après le référendum de 2015 et la présidentielle de mars 2016, dont les résultats ont été fortement contestés, l'opposition congolaise a décidé de se réorganiser. Au terme d'une convention bouclée vendredi à Brazzaville, l'Initiative pour la démocratie au Congo (IDC), le Front républicain pour le respect de l'ordre constitutionnel et l'alternance démocratique (Frocad) et la Composante Jean-Marie Michel Mokoko (CJ3M) ont décidé de se transformer en Fédération, même si quelques leaders ont décidé de prendre leurs distances.

Fédération IDC-Frocad-CJ3M est le nom officiel de cette coalition de l’opposition congolaise qui tente de se réorganiser après avoir perdu la présidentielle du 20 mars.

Mais certains caciques, tels Pascal Tsaty Mabiala, Guy Brice Parfait Kolélas ou encore Mathias Dzon, n’ont pas signé l’acte de naissance de cette nouvelle plateforme, présidée par Claudine Munari, candidate malheureuse au dernier scrutin présidentiel qui affiche l’intention d’apporter un nouveau souffle.

 


© Droits reservés
Claudine Munari (ici en 2013) préside la nouvelle plateforme.
« Je pense que nous devons faire un travail utile pour notre pays, explique-t-elle. L’objet de cette fédération, c’est de contribuer à remettre le pays sur les rails. Il s’enlise un peu, c’est le moins qu’on puisse dire. On ne sait pas qui fait quoi, qui dit quoi. Le monde est en train de se construire et nous, on est en train de régresser. Ce n’est pas normal. Et quand nous pensons à nous-mêmes, c’est bien. Mais quand nous pensons à nos enfants, ça ne vous fait pas un pincement au cœur ? Qu’est-ce que nous allons offrir à nos enfants ? Des tortures dans les geôles ? Le chômage ? »

Claudine Munari, 62 ans, n’est pas une inconnue de la scène politique congolaise. Directrice de cabinet du président Pascal Lissouba dans les années 1990, elle a été ministre du Commerce du président Denis Sassou-Nguesso jusqu’en 2015.
 
MOTS CLES :  Congo   Opposition   Coalition   Fédération   Rassemblement 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Agenda - événements

Bruxelles : grande rencontre d'artistes-peintres africains
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBRAZZA.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués