ECONOMIE  |     BUSINESS  |    

Une pile écolo qui s’active avec de l’eau !

Par Adiac-congo.com - 28/11/2016

Aquacell se charge en 5 minutes avec de l’eau et sans électricité. Son secret : l’électrolyse.

 

Aquacell se charge en 5 minutes avec de l’eau et sans électricité. Son secret : l’électrolyse.

Après de nombreuses années d’existence, difficile de croire qu’il est encore possible d’innover sur le secteur. Cette pile écolo se charge complètement la première fois qu’on la plonge dans l’eau. Après utilisation et consommation de son énergie par un appareil, Aquacell peut être recyclée. Malgré l’omniprésence des batteries embarquées dans les appareils électroniques mobiles de notre quotidien, la bonne vieille pile bâton reste toujours indispensable dans un bon nombre d’accessoires peu consommateurs d’énergie : télécommandes, radios portables, souris et claviers sans fil pour ordinateurs, stations météo, horloges, réveils-matin, lampes-torches, etc.

À la différence des piles ordinaires qui peuvent être stockées neuves seulement quelques années, cette pile écolo peut être conservée quasiment indéfiniment sans être utilisée et ce, sans altérer sa longévité car elle ne délivre de l’énergie qu’à partir du moment où elle a été plongée dans l’eau.

Comment ça marche!
Pour activer Aquacell, il suffit de dévisser l’embout de la pile fabriqué en maïs recyclé et de la plonger cinq minutes dans un verre d’eau du robinet. Une réaction chimique va alors charger complètement la capacité énergétique de la pile. Il faut ensuite revisser l’embout et simplement sécher la pile avant de l’utiliser dans un appareil.

Malheureusement, Aquacell n’est pas une pile magique. Elle est livrée « vide » sans énergie et s’active lorsqu’on la plonge dans l’eau pour la première fois. Après utilisation, cette pile ne peut pas être rechargée mais elle peut être recyclée. D’après le fabricant, Aquacell est bien plus écologique que la pile alcaline traditionnelle. Elle contient beaucoup moins de produits toxiques et les matériaux utilisés sont facilement recyclables. Déjà commercialisée en suisse et en France, il reste au marché africain de s’en approprier parce que moins couteux, pratique et écologique.

 

 
MOTS CLES :  Congo   Brazzaville 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Fally Ipupa à Brazzaville pour ses 10 ans de carrière
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBRAZZA.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués