FOOTBALL   |     AUTRES SPORTS  |     SPéCIAL CAN  |    

L' octroi de licences aux Clubs : la Fécofoot garde espoir pour ses quatre représentants

Par Adiac-congo.com - 08/11/2016

Après avoir bénéficié des trois ans de dérogation, les clubs congolais n’ont plus droit à l’erreur cette année

 

La question du processus d’ octroi de licences CAF aux quatre représentants congolais engagés en compétitions interclubs était au menu des échanges entre la Fédération congolaise de football et les secrétaires généraux de l’AC Léopards de Dolisie, de Diables noirs, de l' Etoile du Congo et du Cara

Après avoir bénéficié des trois ans de dérogation, les clubs congolais n’ont plus droit à l’erreur cette année. Ils doivent tous se conformer aux exigences de la Confédération africaine de football en vue d’obtenir la licence sans laquelle, ils ne seront plus autorisés à participer à ses compétitions notamment la Ligue des champions et la Coupe africaine de la Confédération. « Depuis 3 ans, le Congo a bénéficié des dérogations. Cette année, la CAF a refusé de nous l’accorder. Nous nous sommes attelés à faire en sorte que nos clubs fassent un effort au moins le minimum pour cette première année. Les délais sont passés. C’ était en principe le 30 octobre. Nous avons obtenu de la CAF une prolongation allant jusqu’au 15 novembre parce que les engagements prennent fin le 30 novembre. Dépasser cette date, nos quatre représentants ne seront plus autorisés à participer en compétitions africaines », a expliqué Jean Guy Blaise Mayolas.

Parmi les conditions à remplir, les équipes doivent avoir leur terrain de compétitions ou à défaut justifier l’autorisation de l’Etat qui leur permet d’utiliser ses installations pendant les matches internationaux. Les clubs doivent également disposer de leur terrain d’entraînement viable. Sur le plan administratif, chaque club doit avoir un siège bien équipé, avoir du personnel administratif sous contrat notamment un secrétaire général, un responsable de médias, un chargé des finances,un officier de sécurité, un médecin assermenté, un entraîneur avec la Licence A, une équipe de jeunes avec un programme de développement concernant celle-ci.

 


© Droits reservés
La bataille juridique oblige les clubs à présenter leurs statuts et règlement intérieur, le numéro d’affiliation à la fédération, le récépissé du ministère de l’intérieur justifiant que le club est reconnu comme association. Le 7 novembre, Jean Guy Blaise Mayolas, le premier vice-président de la Fécofoot a procédé à un contrôle des documents qui doivent être envoyer au plus tard le 15 novembre à l’Organe de première instance (OPI), chargé de les valider ou les invalider. Selon son constat, les équipes ont fait un pas important vers la délivrance de la Licence. Les quatre représentants congolais a-t-il expliqué, ont tous un problème commun : le manque de médecins assermentés. Selon lui, ils confondaient le rôle d’un médecin à celui d’un kiné. « Par rapport à la première réunion que nous avions eue avec les clubs, la semaine dernière, il y a quand même eu d’avancées malgré quelques difficultés des documents. Les quatre clubs ont un problème de médecins. Les autres problèmes comme celui du siège peut se résoudre facilement. Après cette réunion, la deuxième étape consiste à envoyer les documents avant le 15 novembre à l’organe de première instance (OPI). C’est lui qui est chargé de valider ou invalider les documents…La CAF est claire à ce sujet. Si la licence n’arrive pas, le club ne sera pas engagé. On peut même dépenser les millions pour les engager mais s’il n’y a pas de licence, ils ne joueront pas », a-t-il commenté.

Devant cette évidence, les quatre clubs congolais ont pris l’engagement de se mettre à jour avant les délais fixés. La récréation est donc terminée pour eux.
 
MOTS CLES :  Congo   Brazzaville 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Agenda - événements

Fima : la 5e édition aura lieu en mars
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBRAZZA.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués