POLITIQUE  |     INTERNATIONAL  |     AFRIQUE  |    

Syrie: 22 enfants tués dans un raid contre une école, selon l’Unicef

Par rfi - 27/10/2016

Un projectile est tombé à l'entrée de l'école au moment où les enfants étaient évacués en raison des bombardements

 

Vingt-deux enfants et six enseignants ont été tués dans des raids menés mercredi 26 octobre contre une école dans la province syrienne d’Idleb (nord-ouest), a indiqué l’Unicef. Dans un communiqué, le directeur général de l’Unicef Anthony Lake dénonce « une tragédie » et un possible « crime de guerre ». Il pourrait s’agir selon lui « de l’attaque la plus meurtrière contre une école depuis le début de la guerre » en Syrie il y a cinq ans et demi.
« C’est une tragédie, c’est un scandale et si cette attaque est délibérée, c’est un crime de guerre », a déclaré le directeur général du Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef), Anthony Lake.

L’école, située dans la province syrienne d’Idleb (nord-ouest), a été attaquée « à plusieurs reprises », précise-t-il dans un communiqué, sans donner davantage de détails.

Un précédent bilan faisait état de 35 civils tués, dont 11 enfants. « Des avions militaires ont mené six frappes sur le village de Hass », avait indiqué l’ONG Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

Un des projectiles est tombé à l'entrée de l'école au moment où les enfants étaient évacués en raison des bombardements, selon le témoignage d'un militant anti-régime recueilli par l'Agence France-Presse.

 


© Droits reservés
Une salle de classe endommagée après un bombardement dans le village de Hass, dans le sud de la province syrienne d'Idleb, le 26 octobre.
Plus de 300 000 morts depuis le début du conflit en Syrie

L’Unicef n’a pas précisé par qui avait été menée cette attaque. Interrogé sur ce bombardement, l’ambassadeur russe à l’ONU Vitali Tchourkine a déclaré : « C’est horrible, horrible. J’espère que nous n’étions pas impliqués. »

Plus tard ce jeudi, la Russie a déclaré qu'elle n'avait « rien à voir » avec ces frappes. Le régime syrien et son allié russe sont régulièrement accusés par les puissances occidentales de mener des raids aériens sans distinction contre des infrastructures civiles. Ceux-ci s’en défendent et affirment ne viser que des « terroristes ».
 
MOTS CLES :  Syrie   Enfants Tués   Unicef   Bombardements   Projectile 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Fally Ipupa à Brazzaville pour ses 10 ans de carrière
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBRAZZA.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués