CINéMA & THéâTRE  |     LIVRES  |     MUSIQUE   |     ARTS  |    

Salon du livre de la Brède : Henri Djombo présente son dernier roman

Par JDB source adiac-congo.com - 18/10/2016

Le ministre-écrivain, a présenté « Sarah ma cousine » au deuxième salon du livre qui s’est tenu les 15 et 16 octobre à Brède, dans le département de la Gironde, en France

 

Le ministre de l'Agriculture, de l'Elevage et de la Pêche, Henri Djombo a revêtu son costume d'écrivain ce week-end alors qu'il était invité du deuxième salon du livre de la ville de la Brède, dans le département de la Gironde, en France, pour présenter au public son dernier ouvrage "Sarah ma belle cousine"

Le Château de la Brède, demeure du philosophe des Lumières, Montesquieu, a servi d'écrin à la deuxième édition du salon du livre "Culture et Liberté" qui s'est tenu les 15 et 16 octobre. Le ministre-écrivain Henri Djombo y a participé à une table-ronde sur le thème "Ombre et lumière de la Francophonie" et à un tête-à-tête avec Carrels Stephens Akplogan, son biographe, animé par le poète congolais Gabriel Mwènè Okoundji, co-organisateur du salon.

 


© Droits reservés
Lors de la table-ronde, Henri Djombo a invité à "nourrir la langue qui nous est commune". Le ministre a fait part de son expérience de la francophonie dans les conférences internationales. Il a dénoncé l'attitude des Français, qui bien souvent s'expriment en anglais lors de ces assises, quand bien même le français est une langue officielle dans les enceintes de l'ONU. Il a souligné que les participants à ces conférences internationales se reconnaissent pourtant "comme des frères et des sœurs à cause du français".

Henri Djombo a pu s'exprimer sur son œuvre dans laquelle il dépeint les travers de la société congolaise. Position paradoxale pour quelqu'un qui est aux affaires ? Pas le moins du monde, selon le ministre-écrivain. "L'homme politique est un fin observateur de la société, il est choqué par ce qu'il n'arrive pas à changer dans la pratique. Je dénonce les vices qui sont combattus par les gouvernants mais sans que cela soit suivi d'effet", explique Henri Djombo.
Lors de ce colloque du dimanche, Henri Djombo a suscité l'intérêt des lecteurs pour ses deux derniers romans "Vous mourrez dans dix jours" et "Sarah ma belle cousine".
L'écrivain congolais Maha Lee Cassy était également invité du salon du livre de La Brède et a pu dédicacer ses ouvrages.
 
MOTS CLES :  Salon Livre Brède   Henri Djombo 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Festival tuSeo 10e édition
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBRAZZA.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués