SANTé  |     CONSEILS PRATIQUES  |    

VIH/SIDA : des moyens de protection du couple mère-enfant

Par JDB source adiac-congo.com - 01/09/2016

Une séance de recyclage des agents communautaires et du personnel de santé sur la planification familiale a été entamée mercredi 31 août à Brazzaville

 

L’Organisation non gouvernementale en collaboration avec huit associations de Personnes vivants avec le VIH (PVVIH) et de lutte contre le VIH-Sida a entamé, le 31 août à Brazzaville, une séance de recyclage des agents communautaires et du personnel de santé sur la planification familiale, sous la coordination de Blandine Louzolo.
Cette formation de deux jours est subventionnée par le Projet d’appui à la réponse communautaire dans l’élimination de la transmission du VIH de la mère à l’enfant (Pacf) dont la rédaction de la proposition complète avait été appuyée par l’Onusida.

Le projet cible 4500 jeunes filles, 2700 couples en âge de procréer appelés à adopter des comportements et pratiques sexuels à moindre risque pour éviter le VIH aux moyens des séances de sensibilisation et de dépistage de proximité.

Par cette formation, le projet veut également accroître le nombre de femmes enceintes reçues en consultations prénatales dans les Centres de santé intégrés (CSI). Il tient aussi à sensibiliser plus de 9.000 femmes enceintes à l’urgence de la consultation prénatale.

A terme, le projet compte informer 6.000 personnes séropositives dont 50% seront éduquées sur les méthodes contraceptives modernes pour prévenir les grossesses non désirées et 100% profiteront d’un appui psychologique, nutritionnel, juridique et économique.

 


© Droits reservés
De même, 90% de femmes séropositives enceintes seront accompagnés médicalement. Par contre le personnel de neuf hôpitaux sera sensibilisé à la stigmatisation et la discrimination à l’endroit des personnes séropositives.

Plus de 61.200 préservatifs masculins et féminins seront distribués à la faveur des causeries éducatives qu’animerait l’ONG Azur Développement lors des séances des consultations prénatales dans les hôpitaux et CSI.

A Brazzaville, cinq associations mettent en œuvre ce projet en étroite collaboration avec les hôpitaux et les centres de santé locaux. Par exemple, la directrice exécutive de l’Association Femmes Solidarité (AFS), Emma Tsoulou, a exposé sur l’expérience des activités réalisées, les résultats obtenus et les difficultés rencontrées.

« Lors de séances éducatives, nous nous efforçons à éclairer les notions et concepts clefs pour nos auditeurs. Nous constatons que ces femmes prennent souvent leurs décisions après s’être suffisamment informées du sujet. Elles apprennent par exemple l’importance de l’espacement des naissances », a souligné Emma Tsoulou.

L’oratrice a précisé avoir relevé aussi, pendant ces séances éducatives avec les femmes enceintes, l’urgence des préparatifs économiques, psychologiques, financières et physiques pour un couple en quête d’enfants.
 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Agenda - événements

Festival tuSeo 10e édition
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBRAZZA.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués