CINéMA & THéâTRE  |     LIVRES  |     MUSIQUE   |     ARTS  |    

Getou Kutuka Kitabuni de la RDC élue Miss Mama kilo 2016

Par JDB source adiac-congo.com - 02/08/2016

Un concours de beauté vise à décomplexer les Africaines qui pensent que seules les femmes minces et fines ont de la valeur

 

Seize candidates en provenance de la sous-région Afrique centrale, à savoir : 4 de la République du Congo (pays hôte), 4 de la République démocratique du Congo (RDC), 4 de la République centrafricaine (RCA), 2 de la République béninoise, 1 de la République camerounaise et 1 de la République gabonaise, ont pris part à cette huitième édition, le 29 juillet 2016, à Radisson Blu M’Bamou palace hôtel de Brazzaville.

Organisée par Rosine Cathérine Assemekang, la huitième édition de Miss Mama kilo a tenu toutes ses promesses. Ce concours de beauté vise à décomplexer les Africaines qui pensent que seules les femmes minces et fines ont de la valeur. La Miss Mama Kilo imprime le rythme et rappelle la réalité physique de la femme africaine.
Si sous d’autres cieux, les femmes à la taille fine sont les plus appréciées, en Afrique par contre, les grosses femmes représentent l'idéal même de la beauté, surtout celles qui ont un « arrière-train proéminent ». C’est pour valoriser cette catégorie de femme que Rosine Cathérine Assemekang a créé le concours Miss Mama Kilo.

Pour y prendre part plusieurs critères ont été mis en exergue : avoir au minimum 30 ans ; un poids corporel de 100 kg minimum ; savoir marcher ; danser et être élégante.

Cette soirée a été marquée par plusieurs sorties, dont la première dite sortie feutrée a été accompagnée de la chanson de Julio Iglesias intitulée « Je n’ai pas changé » ; la deuxième sortie est faite par pays ; alors que la troisième, individuelle étaient placée sous le rythme de la musique zouk ; la quatrième était intitulée sortie "Ekeseni" (la chanson de Tabu Ley Rochereau) ; la cinquième sortie folklore en tenue indienne sous la musique Apparragucha de Kingoli authentique, et enfin la sixième sortie Pablo en fond de salle.

Après ces différentes sorties, le jury présidé par Modeste Kambo Ziamadji de la RCA, a élu une Miss et huit dauphines. Il s’agit de :
Miss Mama Kilo 2016 : Getou Kutuka Kitabuni, de la RDC, 46 ans, 180 kg ;
Première dauphine : Thérèse Fatuma Sudi, de la RDC, 40 ans, pour 150kg ;
Deuxième dauphine : Fatumata Ossebi, de la RC, 32 ans, pour 170 kg ;
Troisième dauphine : Stella Christelle Pascaline Amoussou, du Benin, 40 ans, 170kg ;
Quatrième dauphine : Sonia-Karine Youmba-Hagbe du Cameroun, 34 ans, 150kg ;
Cinquième dauphine : Mariame-Marlyn Ngandu-Kaseka, de la RDC, 33 ans, 150 kg ;
Sixième dauphine : Tendresse Jeancy Essembolo, de la RC, 31 ans, 135 kg ;
Septième dauphine : Proxed Nganguia, de la RC, 37 ans, pour 140 kg ;
Huitième dauphine : Elodie Ebossi-Zapoua, de la RCA, 38 ans, 130 kg.

Getou Kutuka Kitabuni succède à la Congolaise, Nelly Josiane Okombi, Miss Mama Kilo 2015. Des nombreux lots ont été promis aux lauréates. Roseline Cathérine Assemekang, a déclaré qu’elle a connu quelques difficultés pour organiser cette soirée, les sponsors n’ayant pas accompagné l’événement.

 


© Droits reservés
Miss Maman Kilo 2016, Seize candidates en provenance de la sous-région Afrique centrale.
La décoration des femmes de valeurs et prix Nkolo Mboka

L’autre temps fort de la soirée a été la décoration de "Mwasi ya Nsomi" ou Femme de valeurs. Ces prix ont été octroyés aux administrateurs maires de la communauté urbaine de Madingou, Julienne Ngambvouli (depuis 2011) ; du deuxième arrondissement de Brazzaville Bacongo, Simone Loubienga (depuis 2015) ; et du septième arrondissement de Brazzaville Mfilou, Eugenie Opou (depuis 2015).

Quant aux prix Nkolo Mboka, ils ont été décernés à : Hyacinthe Ingani patron de la pharmacie Le Vert d’O, créée depuis 1989 ; la Fondation Ebina créée en 2006 pour pérenniser les œuvres de Charles Ebina Yomvoula ; et enfin Christ Ombia à travers la boulangerie Germa implantée à Pointe-Noire.

Notons que la soirée était animée par l’orchestre Bana Bea (Bana Cfa) puis agrémentée par un sketch monté par les artistes Ebataka ya ba couleurs, Pululu, Buyi-Buyi et Charly.
 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Fally Ipupa à Brazzaville pour ses 10 ans de carrière
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBRAZZA.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués