DOSSIERS  |     INTERVIEWS  |    

Entrepreneuriat social : un Congolais dans le trio mondial

Par adiac-congo.com - 09/05/2016

Le théoricien économiste, Giresse Akono Gantsui dévoile ses activités et son ambition pour le Congo

 

L'un des trois finalistes du classement mondial de l'entrepreneuriat social publié par le magazine australien Economic Innova, avec les Américains Bill Drayton et David Bornstein, Giresse Akono Gantsui est le cofondateur du cabinet Docteur audit. Le théoricien économiste dévoile ses activités et son ambition pour le Congo.

Vous êtes l’un des trois lauréats du classement mondial des révolutionnaires de l’entrepreneuriat social, vos impressions ?

Je suis avant tout fier pour l’Afrique en général et surtout pour mon Congo. En tant que théoricien économiste, auteur de la théorie de la médecine organisationnelle et de la théorie de l’exemplarité pyramidale, je suis militant pour la reconnaissance des noirs à l’obtention des plus grands titres honorifiques du monde comme le prix Nobel. Pour preuve, mon dernier ouvrage l’Audit interne : Médecine des entreprises et des organisations, a eu le prix du meilleur ouvrage de management décerné par le magazine américain Business Worldwide.
Que désigne l’entrepreneuriat social dans lequel vous exercez ?

L’entrepreneuriat social est cette approche méthodique, systémique et surtout altruiste qui consiste à apporter une assistance structurée à la pauvreté sous toutes ses facettes, c’est-à-dire pauvreté financière, sanitaire et même intellectuelle. A ce propos, vous avez un de nos confrères Mohammed Yunus qui a répondu à la question de la pauvreté financière en mettant au point la micro-finance qui est une stratégie d’entrepreneuriat social ; Florence Nightingale qui avait agi contre la pauvreté sanitaire à travers le dispositif des soins infirmiers, enfin bref.

Le monde compte aujourd’hui de nombreux entrepreneurs sociaux mais qui agissent la plupart dans l’ombre pour la simple raison qu’une des philosophies de l’entrepreneuriat social est : « ce que ta main droite donne que la main gauche ne le sache pas » et ceci tout simplement parce qu’aider les pauvres est une fin (le but) pour l’entrepreneur social et non un moyen pour atteindre un but de notoriété ou tout autre. Il ne s’agit pas d’instrumentaliser le social comme font certains acteurs du secteur associatif à travers le monde mais d’en faire une finalité absolue.

Juste pour finir, une expression métaphorique pour illustrer ce qu’est l’entrepreneuriat social est que l’entrepreneur social ne se contente pas contrairement à d’autres acteurs du secteur associatif de « donner une pièce de monnaie à un mendiant mais plutôt de restructurer l’édifice même qui produit les mendiants ».

A ce propos, quel apport fournit le cabinet Docteur Audit ?

Créé depuis 2012, Docteur Audit est le 1er cabinet d’entrepreneuriat social dans le monde. Pionnier dans la télé-expertise, il offre une assistance-formation gratuite aux associations, entreprises, etc. Nous proposons des assistances à travers le monde dans les domaines clés de la vie d’une organisation: ingénierie Managériale (management stratégique, éco-management, etc.), ingénierie Financière, ingénierie Fiscale, ingénierie Patrimoniale, ingénierie mercatique (marketing stratégique, marketing durable, etc.) et ingénierie Entrepreneuriale.

Grâce à notre stratégie du e-consulting, nous avons des représentants dans tous les continents (Europe, Asie, Amérique, etc.). Nous venons d’ouvrir notre espace au public francophone (puisque nous opérons auparavant dans l’espace anglophone) et notre site est disponible en français et les entreprises francophones dont congolaises peuvent y accéder et nous soumettre leurs besoins à travers les formulaires qui y sont.

 


© Droits réservés
Qu’est-ce que le cabinet peut apporter au Congo et notamment à la jeunesse congolaise ?

Nous intervenons maintenant dans le public francophone et le Congo a tout à gagner puisqu’il en va de l’amélioration de son climat d’affaires. Beaucoup d’entreprises meurent en Afrique par manque d’accès aux formations et consulting de pointe très couteux. Mais là vous avez ces formations/consultings gratuits : une réelle opportunité pour le Congo et l’Afrique en général.

Pour la jeunesse, nous avons élaboré un module spécifique qu’est l’ingénierie entrepreneuriale. Elle est réservée aux jeunes détenteurs de projets de création d’entreprises avec une assistance spécifique en Entrepreneuriat Numérique/Sociétal/Economique assortie d’une formation de pointe en Business English grâce à la méthode révolutionnaire d’ingénierie linguistique ESU (English-Speaking Universe) conçue par le cabinet Docteur Audit qui vous offre un anglais sur mesure en fonction de vos besoins dans le monde des affaires.
Quel est l’objet de la certification SAS que vous mettez à la disposition des entreprises ?

Le certificat SAS est un triptyque-certificat qui prend en compte la conformité aux normes ISO 9001version2015, ISO 14001version2015 et les Standards IIA/COSO, c’est-à-dire des critères démontrant que l’entreprise dispose d’une gouvernance efficace, efficiente et maitrisée. Notre seul but est d’améliorer le social pour plus d’emploi stable dans le respect de l’équilibre environnemental, nous n’avons aucun intérêt à certifier une organisation dont les pratiques sociales laissent à désirer.

Nous œuvrons pour que le certificat SAS soit incontournable dans le monde des affaires et nous pouvons vous assurer que d’ici quelques années les investisseurs exigeront aux organisations d’être certifiées SAS avant tout investissement.

Aviez-vous des projets en vue pour le Congo ? Et comment vous joindre ?

Oui, le cabinet Docteur Audit met au point des stratégies d’entrepreneuriat social et celle au sujet de laquelle nous venons de discuter en est une. Nous sommes également en train de mettre au point une autre stratégie qui viendra évincer la micro-finance au regard de la perversion qu’a subie ce système puisque certains en ont fait plus un outil d’enrichissement personnel que d’aide à la pauvreté.

Et je compte user de mon droit de veto en tant que cofondateur principal pour que le Congo à l’instar du Bangladesh pour la micro-finance soit le pays pionnier de cette nouvelle stratégie révolutionnaire de la réduction de la pauvreté financière qui est en cours d’élaboration au sein du cabinet Docteur Audit. Nous sommes joignables sur notre site : www.docteuraudit.com ou viacontact@docteuraudit.com.
 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Les rythmes bantou en spectacle
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBRAZZA.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués