CINéMA & THéâTRE  |     LIVRES  |     MUSIQUE   |     ARTS  |    

Le professeur Antoine-Marie Aïssi festoie son cinquantenaire au service de la nation

Par Journaldebrazza.com - 24/02/2016

Il s’est illustré comme : historien, écrivain, poète et chanteur à la chorale les piroguiers à Sainte-Anne

 

L’écrivain et historien congolais a fêté, le 20 février à Brazzaville, les cinquante années de ses prestations culturelles sur la scène nationale, en proposant au public : des récitals de poèmes, des chants et la projection du film Kaka yo qui, veut dire en français Rien que toi.

Des temps forts de la vie culturelle, des années 1950 à nos jours, le professeur Antoine-Marie Aïssi s’est illustré comme : historien, écrivain, poète et chanteur à la chorale les piroguiers à Sainte-Anne.

En grattant sa guitare, à la faveur de la célébration de ce cinquantenaire, il a fait revivre à l’auditoire les chansons de la vieille époque de la chorale Les Piroguiers comme : Domini yan Soula, Suzana, Mwana nzesi et Ngando niama na mayi.

Très émerveillé, le public a aussi auditionné des chants didactiques retraçant l’histoire de Brazzaville et d’Afrique par exemple : Hourra pour De Brazza, Malamine et Les ports d’Afrique. Selon l’agenda de la cérémonie, le film kaka yo a été projeté et visualisé pendant vingt-sept minutes au profit du public.

Le réalisateur Sébastien Kamba et le professeur Antoine-Marie Aïssi indiquent que ce film invite à réfléchir sur l’importance de la dot, le mariage, la polygamie et le rôle du féticheur dans la société moderne.

Les professeurs Yvon Norbert Gambeg et Dominique Ngoïe-Ngala, et Claude Ernest Ndalla, conseiller politique du président de la République, tous réputés pour la critique culturelle ont reconnu les qualités et les mérites culturels du professeur Antoine-Marie Aïssi au sein de la nation congolaise.

 


© Droits réservés
Le professeur Antoine-Marie Aïssi.
« Sa participation au 7e art ne nous étonne pas. Nous célébrons aussi l’écrivain au regard de l’abondance de sa production littéraire dont la récente est la publication de la trilogie : Epines de roses, Les valeurs au village Poto-Poto et Origines et naissance de la République du Congo (1880-1958) », a avoué le professeur Yvon Norbert Gambeg.

Rappelons que le professeur Antoine-Marie Aïssi a obtenu en 1967, lors de la première semaine culturelle congolaise, le prix de la chanson variété avec sa première composition : « Afrique en Marche », mise sur partition par Léon Makaba, dédiée à l’Union générale des élèves et étudiants Congolais (Ugeec) et à la jeunesse africaine.

Par ailleurs, dès son enfance, le professeur Antoine-Marie Aïssi, avait pris part, de décembre 1959-janvier 1960, à la tournée effectuée par la chorale Les Piroguiers en France, sous la direction d’Emile Oboa. En 1963, il s’est illustré aussi par des récitals de poèmes engagés tels que Dipanda.
 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Fally Ipupa à Brazzaville pour ses 10 ans de carrière
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBRAZZA.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués