CINéMA & THéâTRE  |     LIVRES  |     MUSIQUE   |     ARTS  |    

Les poètes congolais ont rendu un hommage à l’écrivain Antoine Letembet

Par Journaldebrazza.com - 14/10/2015

Les écrivains congolais réunis au sein de l’atelier Senghor-bureau de liaison des poètes, que préside Huppert Malanda, ont commémoré, le mardi 13 octobre 2015, le douzième anniversaire de sa dispariti

 

Décédé le 13 octobre 2003 à Brazzaville, à l’âge de 74 ans, la commémoration d’Antoine Letemb et a commencé par une messe d’actions de grâce à la Cathédrale Sacré-Cœur de Brazzaville. Les membres de cet atelier accompagnés des enfants de l’illustre écrivain, Esther, Nadine et Annette Letembet Ambily, ne procèdent respectivement aux dépôts de gerbe de fleurs sur la tombe de cet écrivain, qui a marqué son temps.

Louant ses mérites, le secrétaire général de l’atelier Senghor-bureau de liaison des poètes, Anicet Douniama, a déclaré qu’Antoine Letembet Ambily a été et restera un grand homme. Il a écrit une œuvre humaniste qui aujourd’hui est en train d’être reprise à une très grande échelle. Mais ce qu’ils retiennent de Letembet Ambily, c’est cette générosité face à la nouvelle génération des écrivains. Il était très proche d’eux, si bien qu’il les a passé le témoin à deux reprises.

Dans un langage direct avec l’illustre disparu devant sa tombe, Anicet Douniama, a commencé d’abord par rappeler ce qu’il écrivit. «Avec suffisamment de patient, chacun de nous peut changer le monde».

 


© Droits réservés
Hommage : les poètes congolais se souviennent de l’écrivain Antoine Letembet Ambily
Avant d’ajouter: «Ce jour, est un jour mémorable. Nous sommes ici parce que vous avez travaillé. Et vous avez œuvré efficacement afin que le monde commence à changer. Vous avez été notre éternel parrain. A l’époque, le milieu des écrivains était un cercle très fermé. Mais vous avez su nous entourer des bons soins. Vous nous avez poussés au travail qui est d’ailleurs en train de germer au regard des distinctions que l’atelier Senghor engrangent. Nous vous garantissons que nous allons continuer le combat. Papa Antoine soyez rassuré que là où certains peuvent sur la base de la mauvaise foi, ne pas reconnaître votre mérite, laissez-moi vous dire que votre mérite est reconnu à travers le monde».

En effet, Antoine Letembet Ambily dans son discours parlait toujours en termes d’héritages politique et culturel. Celui-ci était même considéré comme un humaniste, qui ne vivait que pour l’amour. Il avait un grand cœur et son œuvre est de grande envergure.
Son neveu, Freddy Letembet, a lui aussi évoqué cet écrivain, pour lequel les qualités littéraires primaient sur les valeurs familiales. «Mon oncle pensait beaucoup plus à son monde littéraire qu’à sa famille. Mais, cela n’a pas empêché qu’il soit paradoxalement, un homme de cœur au sein de sa famille. Antoine Letembet Ambily voulait que ses enfants et petits fils deviennent littéraires comme lui. Son départ était un cataclysme au sein de la famille», a-t-il fait remarquer.
 
MOTS CLES :  Antoine Letembet   Ecrivains   Hommage   Senghor Bureau 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Agenda - événements

Bruxelles : grande rencontre d'artistes-peintres africains
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBRAZZA.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués