SUCCESS STORIES   |     DIASPORA   |     JEUNES TALENTS  |    

Douarnenez: un troc et puces pour les enfants du Congo

Par journaldebrazza - Source: ouest-france.fr - 11/08/2014

Dans cette commune française, située à 600 km à l'ouest de Paris, dans le département du Finistère les bénéfices de cette œuvre de charité serviront à la reconstruction d'un orphelinat à Brazzaville

 

Chaque année depuis 20 ans, l'association Morgane organise un troc et puces. L'objectif : financer la reconstruction d'un orphelinat détruit par un incendie en avril dernier. Morgane a disparu à 18 ans seulement, en 1993. Georges Tiffay, son père, crée alors l'association portant le nom de sa fille, dont il est désormais trésorier. «Après le décès brutal de Morgane, toute sa famille et ses amis ont décidé de continuer ce qu'elle souhaitait faire de sa vie : aider les enfants d'Afrique à accéder à l'éducation», confie-t-il. Une association dont le grand événement annuel est le vide-greniers. Installé sur le port de plaisance de Tréboul, le troc et puces permet de récolter des fonds pour les actions humanitaires de l'association. Cette année, les bénéfices réalisés permettront de terminer la reconstruction de l'internat de l'orphelinat « espace Morgane » de Brazzaville, détruit par un incendie en avril dernier.

 


© Ouest-France
Les bénéfices du troc et puces vont servir à la reconstruction d'un orphelinat à Brazzaville détruit en avril dernier par un incendie
Achever la reconstruction de l'orphelinat
À Brazzaville, c'est un ancien bâtiment près de l'aéroport de la ville qui a été transformé en orphelinat en 2005 par l'association.Cet établissement dirigé par sœur Augustine accueille une quarantaine d'enfants, « qui ont de quelques mois jusqu'à 18 ans », précise Georges Tiffay.

Développer un centre d'apprentissage
Les bénéfices récoltés au troc et puces serviront également à la construction d'un centre de formation à Brazzaville. Le but de cet établissement? Former des adolescents, de l'orphelinat et d'ailleurs, à devenir menuisiers et ébénistes. «Du concret, explique Georges Tiffay, pour donner une chance à ces enfants une fois partis de l'orphelinat».

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Fally Ipupa à Brazzaville pour ses 10 ans de carrière
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBRAZZA.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués