SUCCESS STORIES   |     DIASPORA   |     JEUNES TALENTS  |    

Municipalisation: ultime concertation entre la diaspora et Thierry Lézin Moungalla

Par Marie Alfred Ngoma - 30/07/2014

Le ministre Thierry Moungalla, président du comité de suivi de la municipalisation accélérée de la Lékoumou de passage à Paris a rencontré la diaspora congolaise de France

 

Dans le cadre de la concertation entre les ressortissants de la Lékoumou, les représentants des associations, les candidats au voyage à Sibiti et Thierry Lézin Moungalla, président du comité de suivi de la municipalisation accélérée dudit département, de passage à Paris, une rencontre s’est tenue à Suresnes, en présence de l’ancien ministre Charles Ngouoto-Moukolo, l'ancien diplomate Abel Loumingou, Corine Marteau, Pierre Chaban Ngoma Biyot et des conseillers de l’ambassade du Congo en France, Alexis Ekaba et André Ludovic Ngouaka-Tsoumou.

Pour Thierry Lézin Moungalla, il était important de venir à la rencontre des Congolais de l’étranger et de leur dresser un état des lieux depuis la mise en place du comité de suivi qui accompagne l’État dans la réalisation du processus de municipalisation accélérée du département de la Lékoumou.

 


© Patrick Laurent Bitsi
La réunion de Suresnes
S’appuyant sur les expériences passées dans les autres départements du Congo, le processus de la municipalisation accélérée de la Lékoumou s’est amélioré, a expliqué le député de la circonscription. Dans ses deux phases, festive et infrastructurelle, « on parle de moins en moins d’éléphants blancs. Nous avons plutôt des réalisations de proximité en faveur de nos populations. C’est le cas du futur aéroport qui abritera, outre le pavillon présidentiel, un guichet commercial ouvert au public. Une motivation patriotique qui nous incite à travailler à l’unisson pour la réussite de cet événement. Ewo est le modèle administratif à suivre », a-t-il souligné.

En ce qui concerne la participation des Congolais de l’étranger, le président du comité de suivi est revenu sur les conclusions de différentes concertations avec les autorités congolaises en charge du dossier. Il en ressort que le Département des Congolais de l’étranger avait obtenu une trentaine de billets pour la dernière municipalisation à Djambala. De là, une tradition administrative est née, à laquelle il n’est plus facile de déroger. « Nous devons nous parler en adultes », a précisé le ministre. Et de poursuivre : « Des choix doivent être opérés face au matériel à acheminer à Sibiti ou face aux multiples listes des candidats au départ. »

Au sujet de cet arbitrage sur les coupes budgétaires, l’assistance est tombée d’accord sur le bien-fondé de la rigueur demandée aux participants. De manière unanime, les différents ténors de la Lékoumou, autour de Corine Marteau pour le comité de pilotage Sibiti 2014/France, de Pierre Chaban Ngoma Biyot de Sikozabam*, de Charles Ngouoto-Moukolo et d’Abel Loumingou, ont établi une liste unique de trente personnes pour la délégation en partance à Sibiti et ont défini les priorités. Par exemple, pour ceux et celles qui partiront, un de leurs trois bagages autorisés sera réservé aux produits de première nécessité en faveur des populations.

C’est aussi dans la même bonne humeur qu’ils ont accepté le repas offert en leur honneur par le président du comité de la municipalisation accélérée à la Guinguette 2014 de Suresnes.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Bruxelles : grande rencontre d'artistes-peintres africains
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBRAZZA.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués