SOCIéTé  |     FAITS DIVERS  |    

Brazzaville: Des fortes pluies occasionnent des inondations

Par JDB avec ACI - 11/11/2013

Les eaux ont débordé dans certains quartiers de la ville comme Mfilou, Kinsoundi et la Tanaf le 7 novembre dernier

 

Les populations de Brazzaville ont eu les pieds dans l’eau le 7 novembre dernier. La cause, une pluie diluvienne s’est abattue sur la ville cette nuit là, causant des inondations principalement dans les quartiers Mfilou, Kinsoundi et la Tanaf. A cet effet, les habitants du quartier Barrage à Kinsoundi, dans le premier arrondissement Makélékélé, ont été coupés du reste de la ville, du fait des travaux de l’entreprise Chinoise CMEC assurant la connexion des nouveaux tuyaux de la Société Nationale de Distribution d’Eau (SNDE) aux deux usines de Djoué. La tuyauterie posée le long de la chaussée en opérant des tranchées sans les remblayer convenablement, a occasionné avec la furie des eaux de pluie des dégâts importants sur la voie publique. C’est ainsi que l’avenue Raoul Follereau récemment bitumée par la société ESCOM est devenue impraticable devant l’usine de la SNDE où un grand trou et plusieurs nids de poule ont abimé la chaussée.

 


© congo-liberty.com
Brazzaville a eu les pieds dans l'eau
Les voiries urbaines n’existant pas, les eaux de pluie ruissellent de partout. Au niveau du pont de l’abattoir en construction, les eaux de la rivière Mfilou ont débordé sur la chaussée, entrainant dans cette crue les matériaux de construction dont la terre jaune récemment compactée sur la voie par la société SGEC Congo. Cette situation a empêché tous les usagers de la route de Kinsoundi de passer sur le pont dans un sens comme de l’autre. A Mfilou dans l’arrondissement 7, les eaux de pluie venant des quartiers en amont ont encore débordé sur l’avenue principale, créant des ensablements empêchant la circulation des véhicules et tout autre engin motorisé, a-t-on constaté. Dans les quartiers Nord de Brazzaville, on a signalé quelques habitations qui se seraient englouties à la suite des eaux qui ont pénétré dans les maisons. Plusieurs artères sont devenues impraticables à cause des nids de poule, des tas d’immondices à côté des eaux ayant créé de ce fait des bourbiers. Les populations de la capitale congolaise interpellent ainsi les autorités municipales afin de se déployer sur le terrain pour trouver des solutions idoines aux problèmes auxquels elles sont confrontées quotidiennement en saison des pluies.

 

 
MOTS CLES :  Brazzaville,eau,inondation,   Pluie 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Festival tuSeo 10e édition
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBRAZZA.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués